Modifié

Ringier a présenté un bilan 2013 en demi-teinte

Marc Walder, le CEO de Ringier Suisse a présenté un bilan de l'année 2013. Un bilan en léger recul malgré un secteur en ligne florissant. [Ennio Leanza - Keystone]
Marc Walder, le CEO de Ringier Suisse a présenté un bilan de l'année 2013. Un bilan en léger recul malgré un secteur en ligne florissant. [Ennio Leanza - Keystone]
Le groupe de presse suisse Ringier a présenté mercredi un bilan 2013 en demi-teinte. Seul le numérique connaît une progression, représentant près d'un quart du chiffre d'affaires.

Ringier a présenté mercredi un bilan 2013 légèrement défavorable malgré un secteur en ligne florissant. Le bénéfice du groupe zurichois est passé en un an de 32,2 millions à 26,5 millions de francs. Son chiffre d'affaires a en outre reculé à 1,02 milliard de francs alors qu'il était de 1,08 milliard en 2012.

Numérique florissant

La division "numérique" de Ringier affiche en revanche une courbe toujours plus ascendante. Elle représente désormais plus d'un quart (25,7%) du chiffre d'affaires du groupe, alors qu'il constituait une part de 18,3% en 2012. La barre des 30% devrait être franchie dans l'année en cours, prévoit la maison d'édition.


Les magazines helvétiques de Ringier ont pour leur part dépassé une
nouvelle fois le résultat de l'année précédente. Ils ont contribué
"de façon décisive" au résultat de Ringier Publishing, s'est
enthousiasmé le directeur général.

ats/fxl

Publié Modifié