Modifié

Enquête dans les locaux allemands de Credit Suisse

La banque Credit Suisse arrive en 3e position au classement final. [Alessandro Della Bella - Keystone]
La banque Credit Suisse arrive en 3e position au classement final. [Alessandro Della Bella - Keystone]
Les locaux de Credit Suisse ont été perquisitionnés en Allemagne, fin février. La banque n'est pas accusée, mais un employé est soupçonné de délit d'initié.

Une enquête a été menée dans la filiale allemande de Credit Suisse. La banque elle-même ne figure, cependant, pas parmi les accusés.

Selon le journal WirtschaftsWoche, un employé de l'établissement, soupçonné de délit d'initié en lien avec des actions de l'entreprise active dans le domaine solaire Roth&Rau, a été mis en examen. Il a été libéré le jour suivant la perquisition de Credit Suisse.

La porte-parole du Ministère public de Stuttgart ne s'exprime pas sur les personnes accusées. A la question de savoir s'il y a eu une instruction, elle répond: "Cela, je ne peux le démentir".

Pas de commentaire

Le numéro deux bancaire helvétique se refuse, pour sa part, à tout commentaire.

Le spécialiste bernois des technologies photovoltaïques Meyer Burger avait racheté, en 2011, l'allemand Roth&Rau pour quelque 350 millions d'euros. Selon WirtschaftsWoche, le Ministère public reproche aux accusés d'avoir monnayé des informations privilégiées à propos de cette acquisition imminente.

ats/pym

Publié Modifié