Modifié

Tamedia voit son bénéfice net chuter en 2013

Tamedia:  les chiffres annuels montrent les changements d'habitudes en matière de presse [RTS]
Tamedia: les chiffres annuels montrent les changements d'habitudes en matière de presse / 19h30 / 1 min. / le 13 mars 2014
Le groupe de presse zurichois Tamedia a dégagé un bénéfice net en baisse de 14,4% l'an dernier tandis que son chiffre d'affaires progressait de 5%.

Tamedia a réalisé des résultats contrastés l'an dernier. Il a profité d'une solide progression de ses activités dans le digital, qui a compensé la baisse subie dans les activités traditionnelles de presse, indique-t-il jeudi dans un communiqué.

Le groupe de presse zurichois a dégagé un bénéfice net en baisse de 14,4% à 119,1 millions de francs, alors que son chiffre d'affaires progressait de 5% à 1,069 milliard. Le résultat d'exploitation (EBIT) recule de 8,1% à 127,7 millions de francs.

Contrat de fidélisation

Le conseil d'administration propose à l'assemblée générale du 11 avril de nommer Marina de Planta en remplacement de Tibère Adler.

La famille fondatrice de Tamedia a prorogé de manière anticipée et pour une durée indéterminée le contrat de fidélisation des actionnaires dont le terme était prévu en 2017.

ats/pym  

Publié Modifié

Manifestations devant les rédactions

Des membres des rédactions de Tamedia, dont certains sont menacés de licenciement, ont manifesté devant le siège principal à Zurich contre les programmes d'économie du groupe et ses plans sociaux.

Solidaires de leurs collègues zurichois, une centaine d'employés romands de Tamedia ont manifesté à Lausanne, devant la tour Edipresse, contre les plans d'économies.

Lancement de sites payants

Le groupe de médias zurichois Tamedia va lancer le 31 mars le modèle payant numérique du Tages-Anzeiger. D'autres quotidiens payants du groupe, dont les titres romands, suivront à tour de rôle dans le courant de l'année, a annoncé Tamedia jeudi.

Pour le Tages-Anzeiger, qui sera suivi par le Bund, les abonnés auront le choix entre cinq offres différentes. Grâce à ce modèle de "paiement souple autorisant un accès occasionnel gratuit", le journal espère "atteindre le taux de pénétration élevé exigé sur le marché publicitaire". Tamedia a investi 3 millions de francs dans le développement de cette technologie.