Modifié le 02 janvier 2014

L'italien Fiat va racheter la totalité du groupe américain Chrysler

Fiat détenait déjà 60% du capital de Chrysler.
Fiat détenait déjà 60% du capital de Chrysler. [EPA/Frank Rumpenhorst/Mauritz Antin - ]
Le groupe automobile italien Fiat a annoncé mercredi avoir conclu un accord pour acquérir la totalité des parts de son allié américain Chrysler, dont il possédait déjà près de 60%.

D'ici le 20 janvier prochain, Fiat va racheter la totalité des parts du groupe automobile américain Chrysler, a annoncé mercredi le constructeur italien.

Fiat versera au fonds de pension Veba du syndicat américain UAW la somme de 3,65 milliards de dollars, dont 1,75 milliard de dollars comptant, a précisé Fiat.

Le reste sera fourni sous forme de dividendes extraordinaires versés par Chrysler à ses actionnaires et dont Fiat donnera sa part à Veba.

Aucune augmentation de capital n'est prévue de la part de Fiat pour financer l'opération, précise le texte.

Un accord attendu depuis longtemps

Le groupe automobile italien, détenteur de 58,5% de Chrysler, était désireux depuis longtemps de fusionner entièrement avec son partenaire, mais rencontrait des difficultés avec le fonds de pension Veba qui détenait 41,46% des parts du groupe.

Pour Sergio Marchionne, administrateur délégué de Fiat et président de Chrysler, cet accord permettra "de créer un constructeur d'automobiles global, avec un bagage d'expériences et de compétences unique au monde".

afp/hend

Publié le 01 janvier 2014 - Modifié le 02 janvier 2014