Modifié

L'OMC signe un accord commercial historique à Bali

Accord historique signé par l'OMC à Bali [RTS]
Accord historique signé par l'OMC à Bali / L'actu en vidéo / 47 sec. / le 7 décembre 2013
Malgré l'opposition de dernière minute de plusieurs pays latino-américains, le premier accord multilatéral en matière de commerce depuis 20 ans a été signé samedi à Bali par l'Organisation mondiale du commerce.

Les 159 pays membres de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) ont approuvé officiellement samedi matin un nouvel accord commercial lors d'une cérémonie de clôture sur l'île indonésienne de Bali. Il s'agit du premier accord depuis le lancement du cycle de Doha il y a 12 ans.

L'opposition, retardant l'adoption de l'accord vendredi soir, de Cuba, du Venezuela, de la Bolivie et du Nicaragua a été levée, en incluant une référence dans le texte sur la non-discrimination.

"L'OMC est à nouveau en vie"

Le veto de dernière minute avait soulevé une vive déception de la part des 155 autres délégations et reporté de quelques heures la clôture de la conférence.

"L'OMC est à nouveau en vie. Pour la première fois depuis longtemps, l'OMC est parvenue à un accord vraiment important", a affirmé le directeur général de l'organisation Roberto Azevedo, sous les applaudissements des délégués. "Ce paquet est un début. Nous devons maintenant avancer sur notre agenda du cycle de Doha", a ajouté le Brésilien.

agences/jgal

Publié Modifié

Que contient le "paquet de Bali"?

L'OMC a évalué à 1000 milliards de dollars la richesse que "le paquet de Bali" permettra de créer, avec à la clef des millions d'emplois.

Il concerne trois volets : l'agriculture (avec un engagement à réduire les subventions à l'export), l'aide au développement (prévoyant une exemption accrue des droits de douane aux produits provenant des pays les moins avancés) et la "facilitation des échanges", qui ambitionne de réduire la bureaucratie aux frontières.

Cet accord représente toutefois moins de 10% du vaste programme lancé à Doha mais de nombreux responsables avaient dit craindre pour l'avenir même de l'OMC, et du multilatéralisme en général, en cas d'échec à la ministérielle.

La Suisse salue un "résultat très positif"

La Suisse a salué samedi à Bali le résultat très positif de la conférence ministérielle de l'Organisation mondiale du commerce (OMC). Elle s'est félicitée du premier accord multilatéral adopté depuis la création de l'OMC en 1995.

Du point de vue helvétique, c'est un bon accord, a résumé le délégué du Conseil fédéral aux accords commerciaux Didier Chambovey. Il va déployer des effets positifs pour diminuer les coûts de transaction dans les échanges commerciaux, a-t-il notamment souligné.