Modifié le 15 août 2013 à 10:19

Rebond inattendu de la croissance dans la zone euro

La croissance du PIB allemand et français annonce la fin de la récession dans la zone euro.
La croissance du PIB allemand et français annonce la fin de la récession dans la zone euro. [EPA/Kay Nietfeld - ]
Le produit intérieur brut de la zone euro a affiché une hausse de 0,3% au deuxième trimestre, notamment grâce aux bons résultats allemands et français.

La zone euro est officiellement sortie de récession au 2e trimestre. L'office européen des statistiques Eurostata annoncé pour cette période un produit intérieur brut en hausse de 0,3%.

Ce rebond intervient après six trimestres consécutifs de repli, ce qui correspond à la plus longue phase de récession de l'histoire de la zone euro. Cette bonne surprise est liée aux chiffres de croissance en Allemagne et en France, qui sont ressortis au-delà des attentes.

Bons chiffres français et allemands

Le produit intérieur brut (PIB) de la France a rebondi de 0,5% au deuxième trimestre. Il s'agit là d'une une progression d'une ampleur inattendue, largement lié au rebond de la consommation intérieure finale, en augmentation de 0,3 point au deuxième trimestre, contre -1,0 point le trimestre précédent.

Le PIB allemand a affiché pour sa part une croissance de 0,7% au deuxième trimestre, selon un chiffre préliminaire publié mercredi, supérieur aux attentes et largement imputable à un effet de rattrapage après un premier trimestre atone, où l'économie avait stagné, rappelle l'Office fédéral des statistiques.

agences/vkiss

Publié le 14 août 2013 à 09:26 - Modifié le 15 août 2013 à 10:19

Réactions positives

Le ministre français de l'Economie, Pierre Moscovici a immédiatement salué "ce très net rebond de la croissance". "Ce chiffre, supérieur aux prévisions disponibles, confirme la sortie de récession de l'économie française, que laissaient déjà entrevoir les dernières enquêtes de conjoncture et les chiffres récents de la production industrielle, de la consommation des ménages et du commerce extérieur, il amplifie les signes encourageants de reprise déjà soulignés précédemment", a déclaré Pierre Moscovici dans un communiqué.