Modifié

Roche baisse le prix d'un médicament utile aux porteurs du VIH

La production locale du médicament pourrait également être facilitée. [AFP]
La production locale du médicament pourrait également être facilitée. [AFP]
L'infection à cytomégalovirus, qui provoque la cécité chez les personnes séropositives, pourra dorénavant être soignée à moindre coût dans 138 pays émergents.

Le laboratoire pharmaceutique suisse Roche a annoncé lundi un accord avec Medicines Patent Pool visant à baisser le prix d'un médicament contre l'infection à cytomégalovirus (CMV) dans les pays émergents.

Cette infection est l'une des causes majeures de cécité chez les patients porteurs du VIH dans les pays émergents ou en voie de développement

Jusqu'à 90% de baisse

Les tarifs pour "Valcyte", médicament clé dans le traitement de l'infection à CMV,  seront ainsi réduits jusqu'à 90% dans 138 pays, a indiqué le groupe bâlois.

Le groupe a ajouté qu'il étudiera avec Medicines Patent Pool la possibilité de mettre en place des accords de licence et des transferts de technologie pour faciliter la production locale de ce médicament.

Medicines Patent Pool est une organisation soutenue par les Nations Unies qui a pour mission de faire baisser les prix des médicaments pour les patients porteurs du VIH et de contribuer au développement de traitements anti-VIH plus adaptés.

afp/moha

Publié Modifié

Une maladie évitable

L'infection à cytomégalovirus CMV est une maladie évitable qui attaque la rétine des patients immunodéprimés, notamment ceux présentant une infection à VIH à un stade avancé.

Elle touche 10,1% des porteurs du VIH dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, a quantifié Roche.