Modifié le 17 janvier 2013 à 13:01

Grâce aux monnaies étrangères, la BNS attend un bénéfice de 6 milliards

La hausse du prix de l'or a généré une plus-value de 1,4 milliard de francs sur le stock de métal précieux de la BNS.
La hausse du prix de l'or a généré une plus-value de 1,4 milliard de francs sur le stock de métal précieux de la BNS. [Gaëtan Bally - ]
L'or et les positions en monnaies étrangères permettront à la Banque nationale suisse d'afficher un bénéfice d'environ 6 milliards de francs en 2012, a annoncé jeudi l'institut d'émission.

La Banque nationale suisse (BNS) a enregistré l'an dernier un bénéfice d'environ six milliards de francs. Les positions en monnaies étrangères ont contribué à ce résultat positif à hauteur de quelque 4,7 milliards de francs, a annoncé jeudi la BNS.

Par ailleurs, la hausse du prix de l'or a généré une plus-value de 1,4 milliard de francs sur le stock de métal précieux. Un montant de 3,6 milliards de francs sera prélevé sur le bénéfice de la maison mère et attribué à la provision pour réserves monétaires.

Un milliard redistribué

Conformément à la convention en vigueur, le bénéfice distribué à la Confédération et aux cantons s'élèvera à un milliard de francs. Le bénéfice restant sera affecté à la réserve pour distributions futures, la portant à près de 5,3 milliards de francs.

Grâce à la contribution du fonds de stabilisation au bénéfice, le résultat consolidé sera plus élevé. Le rapport détaillé sur le résultat de l'exercice 2012 avec les chiffres définitifs des comptes consolidés et le résultat du fonds de stabilisation sera publié le 7 mars prochain. Le Rapport de gestion de la BNS paraîtra quant à lui le 4 avril.

agences/vkiss

Publié le 17 janvier 2013 à 07:54 - Modifié le 17 janvier 2013 à 13:01