Modifié

Al-Jazira renforce sa présence aux Etats-Unis avec le rachat de Current TV

Al Jazeera connaît aujourd'hui son heure de gloire, avec le "Printemps arabe". [Fadi Al-Assad - Reuters]
Al Jazeera connaît aujourd'hui son heure de gloire, avec le "Printemps arabe". [Fadi Al-Assad - Reuters]
Le groupe de médias qatari Al-Jazira a annoncé mercredi le rachat de la télévision américaine Current TV, cofondée en 2005 par Al Gore, et le lancement d'une nouvelle chaîne d'information aux Etats-Unis.

La chaîne d'information qatarie Al-Jazira a indiqué mercredi avoir racheté la télévision américaine Current TV, cofondée en 2005 par l'ancien vice-président des Etats-Unis Al Gore. Elle a de plus annoncé le lancement d'une "nouvelle chaîne d'information basée aux Etats-Unis fournira des nouvelles intérieures et internationales pour le public américain".

Ce nouveau service, devant être lancé en 2013, sera disponible sur le réseau de distribution de Current. "La nouvelle chaîne aura son siège à New York", ajoute le groupe de médias du Qatar, disant vouloir ouvrir des bureaux supplémentaires "dans des endroits clés" du pays pour compléter son réseau de rédactions existantes (New York, Washington, Los Angeles, Miami et Chicago).

Cette expansion, précise le communiqué devrait doubler le nombre d'employés d'Al-Jazira aux Etats-Unis, pour atteindre à terme plus de 300 personnes.

Concurrencer CNN

Un blog du "New York Times", qui avait eu vent de la transaction, avait indiqué un peu plus tôt que le rachat de Current TV permettrait à Al-Jazira d'obtenir un important canal de distribution aux Etats-Unis, où elle n'est actuellement disponible que dans une poignée de villes, dont New York et Washington. Cela en ferait une concurrente plus directe de CNN (Time Warner) et d'autres chaînes d'information. Current TV est actuellement accessible pour 60 des 100 millions de ménages américains disposant du câble ou du satellite.

Al-Jazira justifie sa politique d'expansion aux Etats-Unis par le fait que "près de 40% de l'audience en ligne d'Al Jazeera English provient des Etats-Unis" et que les téléspectateurs américains "ont prouvé clairement qu'ils apprécient" l'information qu'elle fournit.

400 millions de dollars

Le prix du rachat de Current TV a été maintenu confidentiel, mais le site du magazine spécialisé Forbes parle d'une transaction à 400 millions de dollars qui pourrait rapporter 100 millions de dollars à Al Gore.

Current TV n'a donné aucune information sur l'évolution de ses programmes ni sur l'avenir de sa direction actuelle, assurée par Al Gore, son président, et Joel Hyatt, son autre fondateur et directeur général. Mais Al-Jazira a laissé entendre qu'ils continueraient de jouer un rôle. Selon le New York Times, les deux hommes seraient appelés à siéger au comité de conseil de la future chaîne américaine du groupe qatari.

ats/jgal

Publié Modifié