Modifié le 19 décembre 2012 à 07:23

Les enquêtes relatives aux manipulations de taux Libor et Euribor

libor, marchés financiers, bourse
Le Libor a des répercussions sur l'ensemble de la sphère financière, en particulier sur les produits financiers dérivés, mais aussi sur les prêts aux entreprises et aux ménages. [ - ]
Alors qu'UBS devra verser des amendes pour un montant de 1,4 milliard de dollars dans l'affaire des manipulations des taux Libor et Euribor, d'autres enquêtes sont en cours contre plus de dix banques dans le monde.

Dans le cadre du scandale du Libor, UBS devra verser près de 1,3 milliard de francs aux autorités américaines, britanniques et suisses. Cette fin des poursuites contre la banque suisse est l'occasion de revenir sur l'un des plus gros scandales qui secouent la planète financière.

Qu'appelle-t-on le scandale du Libor?

Le taux interbancaire Libor a fait l'objet d'un scandale retentissant au Royaume-Uni, après la mise au jour de manipulations effectuées par la banque britannique Barclays entre 2005 et 2009.

Barclays a accepté fin juin 2012 de payer 290 millions de livres (environ 445 millions de francs) pour mettre fin à des enquêtes des régulateurs britannique et américain dans l'affaire de manipulation des taux interbancaires britannique Libor et européen Euribor entre 2005 et 2009. Trois hauts dirigeants, dont le président et le directeur général, ont démissionné.

Qui a lancé l'enquête?

C'est à la suite d'une enquête ouverte en octobre 2008 par la Commodity Futures Trading Commission (CFTC), un organe de réglementation américain des marchés financiers, que le scandale a éclaté.

A l'heure actuelle, une dizaine d'autorités nationales de surveillance (dont celles des Etats-Unis, de Grande-Bretagne, de Suisse, du Japon et de Singapour) mènent des enquêtes.

Quelles sont les banques impliquées?

A côté de Barclays, les banque suisses UBS et Credit Suisse, françaises Société Générale et Crédit Agricole, allemande Deutsche Bank, britanniques HSBC et Royal Bank of Scotland, américaines JP Morgan Chase et Citigroup sont citées dans les enquêtes menées aux quatre coins de la planète.

Comment les autorités de supervision helvétiques ont-elles réagi?

En Suisse, la Commission de la concurrence a entamé des investigations en février 2012. Son enquête vise UBS, Credit Suisse et dix établissements étrangers.

Comment se sont créés les liens entre ces institutions financières?

Comme certains de ces collaborateurs ont travaillé pour plusieurs des banques impliquées dans le scandale, un réseau a vu le jour. L'un de ces traders a par exemple travaillé de mars 2006 à octobre 2009 chez Barclays. Il a ensuite occupé un poste similaire chez UBS aux Etats-Unis.

Ce réseau de traders est accusé d'avoir influencer les taux interbancaires en dollars, en euros et en yens.

Quelle est la situation des banques suisses citées dans le scandale?

Fin juillet 2012, UBS avait affirmé ne pas avoir trouvé d'éléments démontrant son implication dans le scandale, ajoutant continuer à coopérer avec les autorités sur ce dossier. Sa rivale Crédit Suisse avait elle aussi annoncé le 23 juillet 2012 "estimer" ne pas être impliquée de façon significative dans le scandale concernant une manipulation des taux interbancaires.

La première banque helvétique a cependant affirmé en août 2012 avoir trouvé des éléments prouvant son implication dans le scandale de manipulation de taux interbancaires, sans pour autant avoir joué un rôle central, précisant qu'elle coopérait avec les autorités sur ce dossier.

Selon des informations du Wall Street Journal d'août 2012, UBS aurait licencié ou mis à pied environ 20 traders et dirigeants à la suite d'une enquête interne de quatre ans.

Deux employés d'UBS à Singapour font l'objet d'une enquête interne et ont été suspendus par le géant bancaire suisse, selon une source citée par Reuters en octobre 2012.

Ralph Berger

Publié le 14 décembre 2012 à 15:40 - Modifié le 19 décembre 2012 à 07:23

Que sont le Libor et l'Euribor?

Le Libor et l'Euribor sont des taux interbancaire auxquels une banque prête ou emprunte de l'argent à une autre pour assurer son financement de court terme. C'est un marché non réglementé sur lequel les banques sont présentes quotidiennement afin d'équilibrer leurs comptes.

Le Libor est une moyenne des taux pratiqués par un panel de banques pour des prêts entre elles. Cette moyenne est publiée une fois par jour par l'Association des banquiers britanniques pour le Libor. L'Euribor est lui publié par la Fédération bancaire européenne (FBE).

Les taux ont des répercussions sur l'ensemble de la sphère financière, en particulier les produits financiers dérivés qui brassent des sommes gigantesques, mais aussi sur les prêts aux entreprises et aux ménages.

Le Libor est l'étalon pour 350'000 milliards de dollars de produits financiers qui s'échangent chaque jour.