Modifié le 14 décembre 2012 à 09:50

Les Twingo bradées sur un magasin en ligne suscitent un vif engouement

C'est à partir de minuit que 135 chanceux pourront acheter un véhicule vendu pratiquement 3 fois moins que son prix catalogue.
Les voitures sont vendues trois fois moins cher que son prix catalogue. [ - ]
La double vente à prix cassé de Renault Twingo sur le magasin en ligne Qoqa a drainé des milliers d'internautes dans la nuit de mercredi à jeudi et jeudi après-midi. Ces afflux ont causé des ennuis de serveur, suscitant la colère de nombreux clients.

Plus de 40'000 personnes se sont connectées simultanément sur qoqa.ch dans la nuit de mercredi à jeudi dans l'espoir d'acquérir une des Renault Twingo neuves bradées au prix de 4999 francs, indique le magasin de vente en ligne. Cela correspondait à un rabais de 70% sur le prix catalogue. Toutes les voitures proposées se sont écoulées en moins d'une heure.

De nombreux internautes ont encore fait le pied de grue jeudi après-midi dans l'attente de la mise en vente d'une rallonge de stock, promise par le magasin en ligne. Et rebelote: tous les véhicules ont trouvé preneurs en quelques minutes. Selon nos informations, le site disposait d'un stock d'une centaine de véhicules.

Ces afflux de clientèle ont causé de sérieux problèmes de connexion aux alentours de minuit, à l'ouverture de la vente, et vers 15h30. Sur le forum du site, de nombreuses personnes ont exprimé leur colère et leur frustration de ne pas avoir pu profiter de cette offre. Certains ont même crié à l'"arnaque".

Lire aussi: Des voitures neuves proposées 5000 francs par un site de vente en ligne

dk

Publié le 13 décembre 2012 à 09:53 - Modifié le 14 décembre 2012 à 09:50

Renault Suisse "étrangère à l'opération"

Renault Suisse a précisé jeudi à la RTS n’avoir aucun contact direct avec les responsables du site www.qoqa.ch et ne pas être à l’origine de cette opération de vente en ligne de leur modèle Twingo.

D’autre part, vu le volume de la vente - plus d’une centaine de Twingo - Renault Suisse estime que ces véhicules ne viennent probablement pas du réseau officiel de la marque en Suisse.