Modifié le 21 novembre 2012 à 20:54

L'entreprise vaudoise Kudelski se lance dans la cybersécurité

Kudelski reste optimiste même si le groupe s'attend à une baisse du chiffre d'affaires en 2012.
Kudelski avait fait part de son intention de créer une nouvelle unité dédiée à la cybersécurité lors de l'annonce de sa restructuration l'automne dernier. [Dominic Favre - Keystone]
Le spécialiste vaudois des systèmes d'accès sécurisés Kudelski se lance dans la sécurité sur Internet pour se donner un nouveau souffle. Cette nouvelle division a pour objectif d'assurer la protection des données personnelles des clients.

A la recherche de nouveaux relais de croissance, Kudelski se lance dans la cybersécurité. Le spécialiste vaudois des systèmes d'accès sécurisés crée une nouvelle unité afin de répondre aux besoins en termes de protection des données sur la Toile.

Nouvelle protection

La division est destinée à protéger les entreprises, les institutions financières, les administrations publiques et les médias des cyber-menaces. "Nous voulons offrir un nouveau modèle de protection à tous ceux qui sont exposés sur Internet" a indiqué mercredi le patron André Kudelski.

Les services proposés associent technologie, expertise juridique, investigation de terrain et communication de crise. Cette nouvelle offre intervient dans un contexte où l'accès aux données devient de plus en plus dynamique et mobile avec l'utilisation d'appareils tels que les smartphones et les tablettes, explique la firme dans un communiqué.

Marché mondial visé

Dans un premier temps, l'unité est dévolue au marché européen, où la sensibilité est prononcée pour la protection de la sphère privée des individus. La division sera étendue par la suite à l'ensemble du globe.

L'équipe de cette nouvelle entité, dénommée Kudelski Security, compte actuellement 80 experts. La nouvelle unité a accès à plus de 1000 experts en sécurité des autres divisions du groupe, relève André Kudelski. Les effectifs s'étofferont progressivement en fonction de l'évolution des affaires.

La capacité d'action du groupe est en outre renforcée par des partenariats stratégiques internationaux, ajoute-t-il. "Il s'agit d'un secteur par excellence pour Kudelski et en pleine croissance", souligne le patron du groupe.

ats/aduc

Publié le 21 novembre 2012 à 11:41 - Modifié le 21 novembre 2012 à 20:54

Restructuration de Kudelski

Kudelski avait fait part de son intention de créer une nouvelle unité dédiée à la cybersécurité au moment de l'annonce de sa restructuration l'automne dernier, marquée par la suppression de 270 emplois.

Le groupe avait également exprimé sa volonté de miser sur la protection intellectuelle. L'entreprise est cependant moins avancée sur ce dossier, informe le patron André Kudelski.

Les affaires du groupe évoluent correctement malgré un contexte difficile en Europe, précise-t-il. Kudelski a commencé à recueillir les premiers fruits de sa restructuration.

L'entreprise de Cheseaux a dégagé une perte nette de 9 millions de francs lors des six premiers mois de l'année, soit une amélioration de 2,5 millions par rapport à la même période de 2011.

A fin juin, Kudelski comptait quelque 2900 postes à plein temps.