Modifié le 09 octobre 2012 à 09:09

Le taux de chômage en Suisse est resté stable en septembre

Au mois d'août, le chomâge en Suisse avait augmenté pour atteindre 2,8%. Ce taux est resté inchangé en septembre.
Au mois d'août, le chômage en Suisse avait augmenté pour atteindre 2,8%. Ce taux est resté inchangé en septembre. [ - Keystone/LAURENT GILLIERON ]
Le taux de chômage a très faiblement augmenté en septembre par rapport à août, se fixant à 2,8% de la population active. Le canton de Neuchâtel est devenu le canton le plus touché de Suisse.

Le taux de chômage en Suisse est demeuré inchangé en septembre à 2,8% de la population active. A la fin du mois, 120'347 personnes étaient inscrites auprès des Offices régionaux de placement (ORP), un nombre en hausse de 524 par rapport à fin août. Lire aussi: Légère hausse du taux de chômage en août en Suisse

En comparant avec le mois de septembre 2011, il apparaît que l'effectif des chômeurs a augmenté de 9003 personnes, soit une croissance de 8,1%, a indiqué lundi le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO).

Ralentissement économique

L'évolution s'inscrit dans le contexte de ralentissement marqué de l'économie suisse ces derniers mois. Le nombre des demandeurs d'emplois, soit les chômeurs auxquels s'ajoutent les personnes au bénéfice de gains intermédiaires ou d'une formation continue, s'est pour sa part accru de 591 pour atteindre 170'867.

En un an, la progression s'établit à 3,9% ou 6419 personnes, précise le communiqué. Le chômage des jeunes, celui qui concerne la tranche d'âge des 15-24 ans, a en revanche évolué à la baisse (-1,1%) pour totaliser 19'558 individus (-221).

En rythme annuel, il affiche toutefois une hausse de 9,1% ou de 1626 chômeurs. Le nombre des places vacantes annoncées auprès des ORP a quant à lui diminué de 792 pour s'inscrire à 15'770.

ats/jgal

Publié le 08 octobre 2012 à 08:19 - Modifié le 09 octobre 2012 à 09:09

Neuchâtel est le canton le plus touché

Neuchâtel est devenu en septembre le canton affichant le taux de chômage le plus élevé de Suisse.

Celui-ci est certes resté fixé à 4,8% de la population active, mais Genève, qui a longtemps été le canton le plus touché, a simultanément connu une baisse de 0,1 point à 4,7%.

A fin septembre, le canton de Neuchâtel comptait 4233 chômeurs (+9). Du côté de Genève, l'effectif a diminué de 158 personnes pour atteindre 11'068 chômeurs.

Dans les autres cantons romands, la palme du taux de chômage le plus bas revient toujours à Fribourg, avec un coefficient stable à 2,3% pour 3585 chômeurs à fin septembre (+21).

En Valais, le taux a augmenté de 0,1 point à 2,9% de la population active, pour 4727 chômeurs (+130).

En revanche, le taux de chômage a reculé dans le canton de Vaud (-0,1 point à 4,5%), avec un nombre de chômeurs diminuant de 244 à 16'933. Eu égard à son poids démographique et à son niveau de chômage, Vaud concentre plus d'un chômeur sur huit en Suisse.

Le canton du Jura signe pour sa part la meilleure performance en termes de contraction du chômage en septembre. Son taux a ainsi reculé de 0,2 point sur un mois pour tomber à 3%, avec un effectif de chômeurs de 1077 (-48).

Le canton de Berne se maintient à 1,9%, soit 10'348 personnes.