Publié

La crise en Europe rattrape les constructeurs automobile allemands

Après l'Espagne, la France et l'Italie, c'est au tour des constructeurs allemands d'être touchés par la crise en Europe. [EPA/Wolfgang Thieme - Keystone]
Après l'Espagne, la France et l'Italie, c'est au tour des constructeurs allemands d'être touchés par la crise en Europe. [EPA/Wolfgang Thieme - Keystone]
Les constructeurs automobiles allemands se voient rattrapés par la chute des ventes en Europe. Celle-ci a conduit Volkswagen et Daimler à réviser à la baisse leurs prévisions pour l'année 2012.

Tandis que les fabricants allemands s'étaient montrés jusqu'à présent particulièrement résistants face à la crise, ils se voient touchés par les difficultés en Europe du Sud notamment. Sur les huit premiers mois de l'année, le marché allemand s'est replié de 0,6%, là où l'Espagne a cédé 8,5%, la France 13,4% et l'Italie 19,9%.

Volkswagen a été le premier des groupes allemands à succès à laisser entendre que la crise des ventes européennes commençait à l'affecter. Début septembre, le géant aux douze marques (VW, Seat, Skoda, Porsche, Audi, entre autres) a fait savoir qu'il avait procédé à des "ajustements minimes" de ses prévisions de ventes en 2012, "en raison de la persistance de tensions sur le marché d'Europe de l'Ouest".

Daimler également affecté

Jeudi, c'était au tour de Daimler, constructeur des voitures haut de gamme Mercedes-Benz et des petites citadines Smart, d'annoncer un résultat d'exploitation en 2012 inférieur à celui de 2011 dans sa branche automobile, soit 5,2 milliards d'euros.

Selon le quotidien allemand Financial Times Deutschland, Daimler entend lancer un programme d'économies d'environ un milliard d'euros chez Mercedes, des informations que Daimler n'a pas souhaité commenter.

afp/hend

Publié

Ventes solides au niveau mondial

Au niveau mondial, les ventes de Volkswagen connaissent une progression de près de 19% sur un an en août grâce à l'Asie, l'Amérique du Nord et l'Europe de l'Est. Sur les huit premiers mois de l'année, Volkswagen a livré 10% de véhicules en plus (5,9 millions d'unités).