Modifié le 31 juillet 2012 à 13:07

La BNS a dégagé un bénéfice de 6,5 milliards au premier semestre

Le nouveau règlement de la BNS est établi.
Lors du premier semestre 2011, la BNS avait affiché une perte de 10,8 milliards. [Peter Klaunzer / Keystone]
La Banque nationale suisse (BNS) a dégagé un bénéfice consolidé de 6,5 milliards de francs au premier semestre 2012. Au terme de la même période de 2011, elle avait essuyé une perte de 10,8 milliards.

Grâce notamment à une plus-value de 5,09 milliards de francs réalisée sur les positions en monnaies étrangères, la BNS a réalisé un bénéfice consolidé de 6,46 milliards de francs au premier semestre 2012, contre une perte de 10,8 milliards lors de la même période de l’année précédente, a-t-elle communiqué mardi.

Hausse du dollar

Les transactions de l’institut d’émission ont en particulier profité de la valorisation du dollar, le cours de l'euro ne bougeant pas en raison du cours plancher de 1,20 franc fixé en septembre dernier par la BNS. Sur le stock d'or, la banque centrale a dégagé une plus-value de 1,26 milliard de francs. A fin juin, le prix du kilogramme de métal jaune se montait à 48'687 francs.

Au terme du premier semestre 2011, la BNS avait essuyé une moins-value de 9,85 milliards de francs sur ses positions en monnaies étrangères et une moins-value de 1,55 milliard sur le stock d'or.

Le bénéfice consolidé du premier semestre 2012 a encore profité d'un gain de 45,8 millions de francs sur les positions en francs, après une perte de 122,9 millions un an plus tôt.

Contribution du fonds de stabilisation

En ce qui concerne le fonds de stabilisation, destiné à liquider les actifs toxiques repris d'UBS en 2008, le prêt octroyé a pu être ramené à 6,4 milliards de francs à fin juin, contre 7,6 milliards six mois plus tôt.

Le fonds de stabilisation a dégagé un bénéfice de 189 millions de dollars au premier semestre, permettant d'apporter une contribution de 73 millions de francs au résultat consolidé de la BNS.

ats/bkel

Publié le 31 juillet 2012 à 07:42 - Modifié le 31 juillet 2012 à 13:07

Bilan en hausse

La BNS a vu la somme de son bilan gonfler au cours des six premiers mois de l'année. A fin juin, celle-ci atteignait 439,4 milliards de francs, soit 89 milliards de plus que six mois auparavant.

L'origine du phénomène provient des placements en devises, dont le montant total a augmenté de 107,5 milliards de francs durant la période sous revue à 365,1 milliards, a indiqué l'institut d'émission monétaire mardi.

La BNS a en effet acheté massivement des devises au cours du seul deuxième trimestre dans le but d'affirmer le cours plancher de 1,20 franc pour un euro fixé le 6 septembre de l'an dernier.