Modifié le 07 mars 2013 à 15:21

Plus de 20'000 milliards de francs à l'abri de toute taxation, selon une étude

Coffre UBS .JPG
L'étude de l'ONG Tax Justice Network estime que le manque à gagner pour les Etats en terme de revenus fiscaux serait de 280 milliards de dollars. [MARTIN RUETSCHI - ]
Un total de plus de 20'000 milliards de francs seraient actuellement à l'abri de toute taxation dans le modne. Cette somme, qui résulte d'une étude menée par un ancien consultant de McKinsey pour le compte d'une ONG, représente l'addition des PIB américain et japonais.

Une étude de l'ONG britannique Tax Justice Network publiée ce dimanche a calculé les richesses cachées dans des paradis fiscaux. Selon James Henry, ancien chef économiste au cabinet de conseil McKinsey, les richesses mondiales à l'abri des regards des différentes administrations fiscales atteindraient plus de 20'000 milliards de francs, soit l'addition des PIB des Etats-Unis et du Japon, rapporte le site du Guardian.

James Henry affirme que cette estimation est "prudente", et qu'elle pourrait être plus importante si les biens non-financiers tels que l'immobilier ou les yachts étaient pris en compte.

280 milliards de manque à gagner

Les pays riches en matières premières sont parmi les principaux perdants de cette fuite de capitaux. Ainsi, la Russie aurait vu s'échapper près de 800 milliards de francs entre 1970 et 2010, la Chine 1200 milliards, le Brésil 520 milliards, le Venezuela 400 milliards, tout comme l'Argentine. (Voir l'infographie du Guardian)

L'étude estime ainsi que le manque à gagner pour les Etats en terme de revenus fiscaux serait d'environ 280 milliards de francs.

Marc Renfer

Publié le 22 juillet 2012 à 19:53 - Modifié le 07 mars 2013 à 15:21