Modifié

L'entrée en bourse de Facebook pourrait rapporter 5,6 milliards

Facebook [PETER DaSILVA ]
Facebook entre en bourse, une opération d’une ampleur inédite / Le 12h30 / 2 min. / le 4 mai 2012
Facebook a annoncé jeudi une fourchette de prix pour les actions qu'il va mettre sur le marché dans deux semaines, confirmant que ce sera la plus grosse introduction en bourse de la net-économie.

Le site internet communautaire Facebook a annoncé jeudi qu'il avait l'intention de mettre en vente 337,4154 millions d'actions à un prix compris entre 28 et 35 dollars lors de son entrée en bourse. Cette opération devrait lui permettre de lever quelque 5,6 milliards de dollars.


Comme le capital est réparti entre environ 2,5 milliards d'actions, cela reviendrait à une capitalisation comprise entre 70 et 87,5 milliards de dollars, soit en deçà des 100 milliards de dollars qui avaient été évoqués récemment par les médias. Le premier jour de cotation devrait être le 18 mai, selon la chaîne de télévision CNBC.


5,6 milliards de recettes

L'analyste Lou Kerner, fondateur du Social Internet Fund et expert du secteur, avait estimé que Facebook offrirait ses titres à la vente entre 38 et 40 dollars. "Il pourrait fixer un prix plus bas au début, pour pouvoir ensuite le relever et créer de l'excitation", faisait-il valoir jeudi.


Le site a précisé dans un document boursier que l'entreprise mettrait en vente 180 millions d'actions. En outre, des actionnaires actuels vendront 157,415 millions d'actions, dont le produit leur reviendra.


"Nous estimons que les recettes nettes que nous tirerons de la vente d'actions de classe A sera d'environ 5,6 milliards de dollars, en prenant pour hypothèse un prix d'introduction de 31,50 dollars, ce qui est le milieu de la fourchette" proposée, après déductions de divers frais et commissions, a indiqué le site.


Mieux que Google

Au total, la mise en vente de plus de 337,4 millions d'actions représenterait une opération à 10,63 milliards de dollars (au prix moyen unitaire de 31,50 dollars par action), soit la plus grosse entrée sur le marché d'une entreprise de la net-économie. Cela serait la 11e plus grosse entrée en bourse de tous les temps, selon un classement établi par le cabinet Renaissance Capital, spécialisée dans les introductions en bourse.


La valorisation estimée pour Facebook en fait l'entreprise de la net-économie à la plus forte capitalisation au moment de son entrée en bourse, éclipsant largement les 23 milliards de dollars que valait Google lorsqu'il a fait ses premiers pas d'entreprise cotée en 2004.


agences/vtom


Publié Modifié

Facebook en chiffres

900 millions Les utilisateurs actifs de Facebook, dont plus de la moitié se connectent au moins une fois par jour. Si Facebook était un pays, ce serait le troisième du monde après la Chine et l'Inde.

Une minute sur sept Le temps passé en ligne sur Facebook dans le monde (chiffre comScore).

169 millions Le Etats-Unis compte le plus grand nombre d'utilisateurs de Facebook (+15% en an), selon comScore, qui souligne que l'Inde (51 millions d'utilisateurs, +107%) et le Brésil (45 millions, +180%) sont des foyers de croissance clé.

300 millions Les photos mises en ligne sur le site chaque jour.

488 millions Les internautes qui se connectent à Facebook sur des appareils portables.

66 millions Les fans de la page de l'entreprise elle-même. Il s'agit de la page la plus populaire de Facebook qui devance la page d'un site de poker, avec 61 millions de fans, celle du site de vidéos YouTube (57 millions), celle du rappeur Eminem (56,5 millions de fans), et celle de la chanteuse Rihanna (55,3 millions).

3539 Les employés de Facebook à la fin mars, qui prévoit d'en embaucher "des milliers" d'autres cette année.

Trois des quatre fondateurs milliardaires

Trois des quatre fondateurs de Facebook sont milliardaires, à commencer par son patron Mark Zuckerberg (17,5 milliards de dollars selon un classement du magazine Forbes en 2012), ainsi que Dustin Moskovitz (3,5 milliards de dollars) et Eduardo Saverin (2 milliards de dollars).

Sean Parker, fondateur de Napster et l'un des premiers mentors de Mark Zuckerberg, a une fortune estimée à 2,1 milliards de dollars grâce à ses parts dans Facebook.