Modifié

Nick Hayek: "Swatch vise les 9 milliards de chiffre d'affaires en 2023, un record"

Nick Hayek: "Swatch vise les 9 milliards de chiffre d'affaires en 2023, un record". [RTS]
Nick Hayek: "Swatch vise les 9 milliards de chiffre d'affaires en 2023, un record". [RTS]
Swatch a enregistré des résultats en hausse sur l'exercice 2022, mais le groupe horloger a été freiné par la Chine où la vague de Covid a encore pesé sur ses activités. Son patron Nick Hayek annonce, à la RTS, viser les 9 milliards de chiffre d'affaires en 2023.

Sur l'exercice écoulé, les recettes ont augmenté de 2,5% à 7,45 milliards de francs. Hors effets de changes, la progression a atteint 4,6%. En ne tenant pas compte de la contre-performance en Chine, qui a affecté les ventes à hauteur de 700 millions, Swatch Group souligne que le chiffre d'affaires a bondi de 25% en monnaies locales.

Le quatrième trimestre a en particulier souffert de la pandémie en Chine et au seul mois de décembre, le chiffre d'affaires a chuté de 50%.

Le succès mondial de la Moonswatch

Les montres Moonswatch, un succès planétaire, ont en revanche fortement contribué aux résultats: plus d'un million de pièces ont été vendues, selon l'entreprise. La montre s'inspire de l'OMEGA speedmaster, la seule montre à être allée sur la Lune.

La Moonswatch existe en onze déclinaisons qui évoquent soleil, planètes et lunes de notre système solaire. La montre a été lancée en mars  et onze mois plus tard, dans les 180 magasins qui la vendent dans le monde, les clients continuent à faire la queue avant l'ouverture des boutiques.

Le Swatch Group se défend de limiter la production. "Nous avons fait le maximum. Nous n'avons pas joué en retenant les produits", assure Nick Hayek, mardi dans le 19h30 de la RTS.

A l'occasion de la publication de ses chiffres annuels, la RTS a pu visiter l'un des centres de production de la Moonswatch à Granges (SO). Pour la première fois, le Swatch Group a autorisé une équipe télévision à filmer la production de cette montre.

>> Voir le reportage du 19h30:

2022, une année record pour l'horlogerie suisse qui a stoppé l'effondrement des volumes avec la Moonswatch [RTS]
2022, une année record pour l'horlogerie suisse qui a stoppé l'effondrement des volumes avec la Moonswatch / 19h30 / 2 min. / le 24 janvier 2023

Forte croissance en vue

Le propriétaire d'Omega, sans s'aventurer sur le terrain des perspectives chiffrées, dit anticiper une forte croissance des ventes en 2023, notamment grâce à la réouverture de la Chine et le retour des Chinois dans les destinations touristiques.

"La croissance en janvier en Chine renforce les attentes du groupe de pouvoir viser une année record en 2023", estime la société. Et Nick Hayek de préciser: "Nous visons les 9 milliards de chiffre d'affaires en 2023, un record."

En 2022, le bénéfice net s'est étoffé de 6,3% à 838 millions de francs, tandis que le résultat opérationnel a augmenté de 13,4% à 1,16 milliard. Les résultats sont cependant inférieurs au consensus de l'agence AWP. En moyenne, les analystes interrogés prévoyaient un chiffre d'affaires de 7,75 milliards et un bénéfice net de 852 millions.

>> Voir aussi l'interview de Joël Grandjean, rédacteur en chef du Journal suisse d'horlogerie, sur le succès inattendu de la Moonswatch:

Joël Grandjean, rédacteur en chef du Journal suisse d'horlogerie, revient sur le succès inattendu de la Moonswatch [RTS]
Joël Grandjean, rédacteur en chef du Journal suisse d'horlogerie, revient sur le succès inattendu de la Moonswatch / 19h30 / 3 min. / le 24 janvier 2023

jfe avec Nicolas Rossé et ats

Publié Modifié