Publié

La hausse du prix de l'électricité ne pèse pas aussi lourd partout en Suisse

Les prix de l'électricité varient en Suisse. [RTS info avec KEystone]
Les prix de l'électricité varient en Suisse. [RTS info avec KEystone]
Les récentes annonces de hausse du prix de l'électricité pour 2023 peuvent être brutales, ou alors quasiment inexistantes selon les régions. Mais ces taux ne disent pas tout sur la facture finale, car les prix sont déjà très variables entre les cantons, voire les communes.

En 2022, le prix de l’électricité pour un ménage type s’élève à 21,18 ct./kWh (médian) au niveau suisse. Mais comme le montrent les données de l'Elcom, l'autorité fédérale indépendante de régulation dans le domaine de l'électricité, ce prix peut aller de 13,7 ct./kWh à Randa (VS) à plus de 25 centimes dans plusieurs communes jurassiennes, (25,2 ou 25,13 à Saignelégier selon le fournisseur) ou bernoises (25,2 à Mühleberg ou 25,6 à Köniz).

Des différences marquées existent dans les cantons. En Valais, si Randa est bien lotie, les prix sont proches des 20 ct./kWh dans une bonne partie du canton et atteignent même 23,13 ct./kWh à Liddes.

Dans le canton de Vaud, il existe aussi plusieurs îlots où les tarifs sont nettement plus élevés que les 20,5 à 21,20 ct./kWh les plus répandus et qui ont souvent des fournisseurs locaux. Ainsi, L'Abbaye (25,79), Aubonne 27,29, ou Lausanne (25,42).

>> Consulter la carte du prix de l'électricité en Suisse

Le prix de l'électricité en Suisse. [Elcom, Autorité fédérale indépendante de régulation dans le domaine de l'électricité]Le prix de l'électricité en Suisse. [Elcom, Autorité fédérale indépendante de régulation dans le domaine de l'électricité]

Nombreux fournisseurs

C'est que la Suisse compte près de 600 fournisseurs et le prix de l'électricité intègre plusieurs composantes. Les consommateurs paient à la fois pour l'énergie fournie (tarif de l'énergie) et pour l'acheminement de l'électricité de la centrale à leur foyer (tarif d'utilisation du réseau). Il faut encore compter avec les taxes et redevances publiques qui vont dans les caisses des collectivités publiques.

Ce prix se composait en 2022 pour environ 45% du tarif d’utilisation du réseau et pour environ 37% du tarif de l’énergie. Les différentes taxes (communales, cantonales et fédérales) représentent environ 18%, selon l'Association des entreprises électriques suisses.

En conséquence, l'effet des hausses annoncées pour 2023 est aussi très inégal sur la facture finale.

Taux comparable, mais facture différente

Les Genevois figurent parmi les mieux lotis en Suisse romande. Les tarifs des SIG vont monter de 22% en moyenne. Et avec un tarif 2022 de 19,72 ct./kWh, l'impact financier reste raisonnable. Pour un appartement de 5 pièces (cuisine incluse) consommant 2500 kWh par an, la facture mensuelle passe à 51 francs par mois, soit 9,50 francs de plus par mois.

À Lausanne (SIL), la hausse est comparable (26%), mais comme les tarifs sont actuellement plus élevés qu'à Genève (25,42 en 2022 selon l'Elcom), pour un logement consommant 2500 kWh/an, cela correspond à 15,4 francs par mois.

Seul fournisseur à garder ses tarifs presque inchangés (+1%), les Forces motrices bernoises (BKW actives dans les cantons de Berne et du Jura et proposant des tarifs oscillant autour de 25 ct./kWh en 2022 selon l'Elcom) répercutent uniquement la hausse des tarifs de Swissgrid. Pour une consommation annuelle de 4500 kilowattheures, qui correspond à un ménage de quatre personnes, la hausse sera d'environ 13,50 francs par année.

Les producteurs et les autres

Si les hausses sont contenues dans le canton de Genève, la commune de Lausanne et chez les clients des BKW, c'est en raison des capacités de production propre, qui ne sont pas ou peu soumises aux fluctuations du marché. Les Services industriels de Genève produisent environ 40% du courant qu'ils fournissent à leurs clients, notamment grâce aux barrages le long du Rhône. Lausanne revendique une autonomie de près de la moitié de l’énergie distribuée en comptant sur l'usine hydraulique de Lavey, son plan solaire et sa collaboration avec Tridel. De leur côté, les BKW disposent d'énormément de production propre, comme des barrages et des centrales nucléaires.

En revanche, Romande Energie a été contraint d'annoncer une hausse "historique" de 49% pour la plupart de sa clientèle. Par exemple, un ménage à Morges avec une consommation de 2500 kilowattheures verra sa facture augmenter de 23,4 francs par mois (facture annuelle finale de 859 francs).

L'entreprise vaudoise couvre environ 20% de ses besoins avec une production propre. Mais cette part provient essentiellement de centrales au fil de l'eau, dont l'efficacité a été mise à mal par la sécheresse, a expliqué Christian Petit, directeur général de Romande Énergie, dans l'émission Forum mercredi.

>> Revoir l'interview de Christian Petit, directeur général de Romande Énergie

Les fournisseurs d’énergie annoncent une forte hausse de 50 % du prix de l'électricité: interview de Christian Petit [RTS]
Les fournisseurs d’énergie annoncent une forte hausse de 50 % du prix de l'électricité: interview de Christian Petit / Forum / 5 min. / le 31 août 2022

Le responsable rappelle toutefois que dans la dernière décennie, les sociétés comme Romande énergie proposaient des prix plus attractifs parce que les ouvrages hydrauliques n'étaient pas rentables. Selon les données de l'Elcom, les tarifs 2022 de Romande énergie oscillent autour de 21,20 et 21,50, alors que ceux des BKW sont plus proches de 25 .

>> En 2016, l'énergie hydraulique était en crise en Suisse, alors que les prix de l'énergie plongeaient. Revoir le sujet du 19h30:

L’énergie hydraulique est en crise, c’est une des raisons pour laquelle le géant Alpiq va mal [RTS]
L’énergie hydraulique est en crise, c’est une des raisons pour laquelle le géant Alpiq va mal / 19h30 / 3 min. / le 28 mars 2016

Caryl Bussy

Publié

Les données de l'Elcom sur les prix de l'électricité en 2022

Les prix 2022 de l'électricité mentionnés dans l'article proviennent des chiffres de l'Elcom, l'autorité fédérale indépendante de régulation dans le domaine de l'électricité.

Ils comprennent toutes les composantes du tarif (utilisation du réseau, tarif de l’énergie, taxes) pour un produit standard.

La catégorie de référence sur la carte de l'Elcom est celle d'une consommation de 4500 kWh/an pour un logement type de 5 pièces avec cuisinière électrique et sèche-linge (sans chauffe-eau électrique).

De légères différences peuvent toutefois apparaître entre les données de l'Elcom et celles affichées par les fournisseurs, en fonction des critères retenus. La TVA n'est ainsi pas prise en compte par l'autorité fédérale.