Modifié

L'aéroport de Genève prévoit un été compliqué en raison du manque de personnel dans d'autres pays

Entre pénurie de personnel et annulations de vols, l'aéroport de Genève se prépare à un été difficile [RTS]
Entre pénurie de personnel et annulations de vols, l'aéroport de Genève se prépare à un été difficile / 19h30 / 1 min. / le 21 juin 2022
En pleine reprise après les restrictions liées au coronavirus, l'aéroport de Genève se prépare à un été difficile. Les problèmes de logistique dans d'autres aéroports européens pourraient engendrer retards et annulations.

Après deux années de pandémie, la fréquentation de l'aéroport de Cointrin se redresse à un rythme plus rapide qu'anticipé et devrait s'approcher de son niveau de 2019 cet été.

Mais les problèmes de logistique au sol dans d'autres aéroports européens ainsi que les limites de capacité du contrôle aérien dans les régions limitrophes pourraient engendrer retards et annulations, particulièrement en fin de journée.

Bien préparés, mais exposés

"Nous nous sommes bien préparés, mais nous sommes exposés aux problèmes des autres acteurs", a résumé mardi en conférence de presse André Schneider, directeur général de l'Aéroport international de Genève.

>> Relire: Le secteur aérien craint un été chaotique avec le retour massif des touristes

Le directeur recommande aux passagers de bien s'informer à l'avance des exigences en vigueur, notamment en matière de santé, car si toutes les mesures contre la pandémie sont levées en Suisse, ce n'est pas le cas dans de nombreux pays de destination.

La demande est au rendez-vous et Cointrin a fonctionné en juin à plus de 80% de son niveau de 2019. En juillet et août, l'aéroport s'attend à une fréquentation correspondant à entre 90 et 95% de 2019, avant la pandémie, voire plus de 100% certains week-ends.

Aéroports européens encore au ralenti

Un des principaux problèmes auxquels fait face le trafic aérien est la pénurie de personnel dans certains aéroports européens, d'après André Schneider. Alors qu'en Suisse, les acteurs ont peu ou prou gardé leur personnel pendant la pandémie grâce au chômage partiel, cela n'a pas été le cas partout et de nombreux employés ont changé de secteur d'activité.

>> Les explications du 19h30 sur les problèmes rencontrés par les aéroports

Delphine Gianora: "Il y a un grand problème d'effectifs dans tous les aéroports" [RTS]
Delphine Gianora: "Il y a un grand problème d'effectifs dans tous les aéroports" / 19h30 / 1 min. / le 21 juin 2022

Contrôle aérien sous tension

Dans le contrôle aérien également, la situation est très tendue, notamment dans les régions limitrophes, soit les centres de Marseille, Reims et Karlsruhe. Par ailleurs, en raison de la guerre en Ukraine, une bonne partie des vols qui traversaient plus à l'est viennent désormais engorger des capacités déjà limitées.

>> Voir aussi l'interview de Philippe Meyer, consultant aéronautique, dans Forum:

L'Europe connaît une importante pénurie de personnel dans l'aéronautique: interview de Philippe Meyer [RTS]
L'Europe connaît une importante pénurie de personnel dans l'aéronautique: interview de Philippe Meyer / Forum / 6 min. / le 21 juin 2022

Une situation que confirme Jean-Marc Thévenaz, directeur général d'Easyjet Suisse, qui justifie la décision annoncée lundi de réduire les capacités de vol pour cet été. Selon lui, il faut s'attendre à de nombreux retards, raison pour laquelle il est préférable de réduire le programme de vols quotidiens des avions, ce qui rajoute des réserves de temps en cas de retard.

>> Relire aussi: Easyjet annonce une réduction de sa capacité de transport pour cet été

furr avec ats

Publié Modifié

Indemnisation possible, mais compliquée

Suite aux nombreux vols annulés, les passagers lésés peuvent entamer une procédure pour demander un indemnisation. Mais la procédure est longue et compliquée.

>> Voir le reportage du 19h30 sur les demandes d'indemnisation

Les annulations de vols ont explosé ces dernières semaines. Les passagers lésés sont nombreux à attendre leur indemnisation [RTS]
Les annulations de vols ont explosé ces dernières semaines. Les passagers lésés sont nombreux à attendre leur indemnisation / 19h30 / 2 min. / le 21 juin 2022