Modifié

Le Luna s'effondre et tire le marché des cryptomonnaies dans le rouge

Le contexte mondial pèse sur les marchés boursiers. Les cryptomonnaies sont spécialement chahutées. [RTS]
Le contexte mondial pèse sur les marchés boursiers. Les cryptomonnaies sont spécialement chahutées. / 19h30 / 1 min. / le 12 mai 2022
Le marché des cryptomonnaies est en pleine tempête après l'effondrement du Luna, une monnaie numérique dite stable, censée être arrimée au cours du dollar américain. Sa chute a semé un vent de panique sur l'ensemble du marché des cryptomonnaies, déjà fébrile.

C'est le plus gros krach de l'histoire des cryptomonnaies. Le Luna, une monnaie numérique décentralisée créée par le réseau Terra, s'est effondrée de 98% en 24 heures, sous les 0,18 centimes de dollar ce jeudi matin.

Cette cryptomonnaie, qui faisait partie du top 10 mondial, valait près de 120 dollars début avril. Elle était conçue comme "stablecoin", moins volatile. Cela n'a pas empêché sa chute abyssale et des pertes quasi totales pour les investisseurs.

Afin de prévenir toute éventuelle attaque de gouvernance, la crypto vient d'être mise à l'arrêt pour une durée indéterminée.

Le coup de Soros

Le responsable de ce plongeon est une agression spéculative subie mercredi: un pari à la baisse, semblable à celui qui avait permis au milliardaire Georges Soros de faire plier la livre Sterling.

"Certains spéculateurs, notamment des hedge funds américains, ont voulu renouveler le coup de Soros dans les années 90. Ces spéculateurs ont vendu à découvert massivement du bitcoin et du Luna. Ils l’ont vendu et la baisse a fait paniquer investisseurs et spéculateurs, que ce soient des professionnels ou même de la clientèle privée", explique Charles-Henri Sabet, le directeur général de Flowbank, qui suit ce marché de près.

Soupçonnés d'avoir joué un rôle dans cette chute, les gestionnaires d'actifs Blackrock et Citadel Securities ainsi que la bourse de cryptomonnaies Gemini ont nié toute implication.

Confiance ébranlée

Quoi qu'il en soit, le naufrage du Luna a entraîné avec lui toutes les cryptomonnaies. Il en existe des milliers et pour beaucoup les baisses ont été massives. Le bitcoin et l'ethereum, les plus grosses du marché, sont parvenues à limiter la casse, avec tout de même une baisse de 30% sur 7 jours.

Selon Esty Dwek, cheffe des investissements chez Flowbank, la confiance est entamée: "Sur le Luna en particulier, puisque l'algorithme, qui devait garder le taux de change équilibré n'a pas fonctionné. Sur les cryptomonnaies en général, je pense que c’est un peu trop tôt pour parler de perte de confiance. On voit que le marché est de toute façon fragile. Le bitcoin et l'ethereum ont mieux résisté et on va peut-être avoir un peu plus de différenciation entre les cryptos. Tout ne va pas monter en flèche comme on a pu le voir à d'autres épisodes", anticipe-t-elle.

>> Le sujet de La Matinale sur le chute du bitcoin:

Le bitcoin (image d'illustration). [Mehmet Aliozcan - Anadolu Agency]Mehmet Aliozcan - Anadolu Agency
Le bitcoin poursuit sa chute vertigineuse / La Matinale / 1 min. / le 13 mai 2022

Corrélé au Nasdaq

Le marché des cryptomonnaies est donc dans une mauvaise passe et une tendance se confirme, celle d'une corrélation avec les valeurs technologiques: le Nasdaq, l'indice boursier américain, a perdu 15% ces 7 derniers jours.

Le marché fléchit partout, affecté par la guerre en Ukraine, l'inflation et la remontée des taux d'intérêt par la Banque centrale américaine.

>> Les explication de John Plassard, directeur de Mirabaud & Cie dans le 19h30:

Situation des marchés boursiers: l'interview de John Plassard, directeur Mirabaud & Cie [RTS]
Situation des marchés boursiers: l'interview de John Plassard, directeur Mirabaud & Cie / 19h30 / 2 min. / le 12 mai 2022

Pascal Jeannerat, Feriel Mestiri

Publié Modifié