Modifié

Le BLS a pu limiter ses pertes grâce aux aides fédérales en 2021

Une rame du BLS photographiée dans l'Emmental en juin 2020. [Peter Schneider - Keystone]
Le BLS a pu limiter ses pertes grâce aux aides fédérales en 2021 / Le Journal horaire / 23 sec. / le 8 avril 2022
La compagnie ferroviaire bernoise BLS a bouclé son exercice 2021, année encore fortement marquée par la pandémie de Covid-19, sur une perte minimale de 3,6 millions de francs. Les aides publiques ont permis de compenser largement le déficit.

Le BLS a compté plus de voyageurs en 2021 que l'année précédente, mais ils sont restés environ 30% moins nombreux qu'avant la pandémie, a communiqué vendredi l'entreprise bernoise. Chaque jour, ce sont 140'000 personnes qui ont emprunté les trains ou les bus du BLS.

Pertes du trafic régional couvertes par les aides

Pour compenser le manque à gagner lié à la pandémie, l'entreprise bernoise a demandé une aide financière à la Confédération. Ce soutien, d'un montant total de 32 millions de francs, a permis au BLS de compenser la plus grande partie de son manque à gagner. Les pertes au niveau du trafic régional sont entièrement couvertes par l'aide publique.

Malgré des absences parfois nombreuses chez les mécaniciens de locomotive en raison du Covid, les liaisons ont pu être assurées conformément à l'horaire. Ainsi 94,9% des trains ont été à l'heure, assure le BLS.

Quelque 270 millions d'investissements sur un an

L'année dernière, le niveau des investissements est resté élevé. La compagnie a investi quelque 270 millions de francs dans l'entretien et le renouvellement des infrastructures, comme dans la mise en oeuvre de la loi sur l'égalité pour les handicapés et la commande de l'ensemble du réseau ferroviaire depuis la centrale d'exploitation à Spiez.

Indemnités excédentaires entièrement remboursées

Le BLS a régularisé sa situation financière l'an dernier en signant l'accord sur le remboursement des indemnités perçues en trop avec l'Office fédéral des transports (OFT). L'exploitant a intégralement remboursé aux cantons concernés les indemnités excédentaires perçues entre 2012 et 2018.

Après avoir régularisé sa situation financière, le BLS souligne qu'il va désormais s'attacher à améliorer ses processus financiers. Cela implique une transparence accrue dans les domaines indemnisés.

ats/oang

Publié Modifié