Modifié

La situation s'est encore améliorée sur le marché du travail en octobre

Le chômage à la baisse en septembre, en particulier chez les jeunes. [Gaëtan Bally - Keystone]
La situation s'est encore améliorée sur le marché du travail en octobre / Le 12h30 / 1 min. / le 8 novembre 2021
Le taux de chômage a encore diminué durant le mois d'octobre en Suisse, passant de 2,6% à 2,5% de la population active. Il avait atteint 3,7% en janvier dernier, avant d'amorcer une nette décrue.

Le chômage a diminué de 32'385 personnes (-21,7%) en octobre par rapport au mois correspondant de 2020, souligne lundi le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco).

Fin octobre, 116'733 personnes étaient inscrites auprès des offices régionaux de placement, soit 3561 de moins que le mois précédent.

Situation meilleure que prévu

Le taux de sans-emploi de 2,5% est meilleur qu'attendu par les économistes. Ils prévoyaient qu'il s'établirait en Suisse entre 2,6% et 2,7% (non corrigé des variations saisonnières). Corrigées des variations saisonnières, les prévisions se situaient entre 2,7% et 2,8%.

Le chômage des 15-24 ans a diminué de 11% à 11'171 jeunes. Sur un an, le reflux atteint 36,4%. La tendance est moins forte chez les 50-64 ans, une catégorie où le nombre de chômeurs n'a reculé que de 1,9% à 35'868 personnes. Sur un an, la baisse s'établit à 12,3%.

L'ensemble des demandeurs d'emploi inscrits se chiffre à 203'853 personnes, soit 4429 de moins qu'en septembre et 37'607 (-15,6%) de moins qu'en octobre 2020.

Genève toujours à la peine

Le canton de Genève reste lanterne rouge du pays, avec un taux de chômage de 4,6% (-0,2 point de pourcentage), suivi par le Jura à 4,4%, Neuchâtel et Vaud à 3,6% chacun. Il s'établit à 2,5% en Valais et 2,7% dans le Tessin. Cet indicateur est stable dans le canton de Fribourg (2,6%), de même qu'à Berne (2%).

Le nombre de places vacantes annoncées aux offices de placement a diminué de 7382 en octobre, passant à 53'206, dont 39'336 étaient soumises à l'obligation d'annonce.

Chômage partiel dans 10'000 entreprises

Les réductions de l'horaire de travail (RHT) sont également moins nombreuses au vu des derniers décomptes disponibles. En août, le chômage partiel a touché 59'766 personnes, soit presque 12% de moins par rapport à juillet.

Environ 10'000 entreprises y ont eu recours, soit 1479 de moins sur un mois. Le nombre d'heures de travail perdues a reculé de 16% à 2,89 millions d'heures. Un an plus tôt, le chômage partiel avait sévi dans 34'785 entreprises, touchant 304'400 personnes et entraînant la perte de 16,16 millions d'heures de travail.

Selon les données provisoires fournies par les caisses de chômage, 1835 personnes ont épuisé leurs droits aux prestations de l'assurance-chômage dans le courant du mois d'août.

ats/oang

Publié Modifié