Modifié

L'embouteillage maritime mondial cause une pénurie de produits

Piles de containers dans le port chinois de Yantian à Shenzen. [Michel Gunther - Biosphoto/AFP]
L'embouteillage maritime mondial cause une pénurie de produits / La Matinale / 2 min. / jeudi à 06:00
Sandales, montres-bracelets, capsules de café et autres produits, en provenance d'Asie notamment, manquent sur les étalages des supermarchés en Suisse. La cause en est un embouteillage persistant dans le commerce mondial, dû avant tout aux conséquences de la pandémie.

De nombreux conteneurs sont actuellement bloqués, tant dans les ports de départ comme dans le port chinois de Yantian (Shenzen), que dans les ports d'arrivée européens.

Et certains produits commencent à faire défaut dans les supermarchés. Aldi Suisse a ainsi signalé il y a quelques jours avoir mis en place un nouveau service de notification pour les produits concernés par cette pénurie.

Le boom du commerce en ligne

Les raisons de cet engorgement du commerce sont diverses, mais la pandémie a joué un rôle central: les consommateurs et consommatrices partout dans le monde, privés de voyages et de restaurants, se sont repliés sur le commerce en ligne, grand utilisateur du fret maritime.

Il y a eu aussi ce printemps le blocage du canal de Suez, dont les conséquences se font encore sentir aujourd'hui. Et il y a donc embouteillage dans quasiment tous les ports du monde.

>> Lire: Immobilisé en Egypte depuis 100 jours, l'Ever Given a pu reprendre la route

Fermeture des ports en raison du Covid

Carlos Cordon, professeur de gestion de la chaîne d'approvisionnement à l'IMD, rappelle que les ports ont vécu des fermetures en raison du Covid, entraînant des étranglements à l'arrivée des porte-conteneurs.

"Dans le port de Los Angeles, par exemple, il y avait une quantité énorme de bateaux en train d'attendre pour être déchargés", a-t-il illustré jeudi dans La Matinale de la RTS.

Autre raison à ce blocage du commerce mondial, les compagnies fabriquant les conteneurs avaient anticipé un recul de la consommation mondiale. Elles en ont donc moins fabriqué.

Des conteneurs dix fois plus chers

"Depuis presque une année, on a un gros problème, il n'y a pas suffisamment de conteneurs dans le monde", a expliqué Carlos Cordon. "Il y a une année et demie, un conteneur pouvait valoir moins de 1000 francs. Et aujourd'hui, il peut coûter jusqu'à 10'000 francs".

Le risque est évidemment de faire augmenter le prix du produit transporté pour le consommateur final.

Selon les experts, cette situation pourrait perdurer jusqu'en 2022. De son côté, Aldi dit ne pas être en mesure d'estimer comment la situation va évoluer pour le moment.

Cynthia Racine/oang

>> Voir aussi l'interview de Jean-Marc Probst, patron de l’entreprise vaudoise Probst Maveg:

Quelles sont les conséquences des ralentissements dans la chaine d'approvisionnement mondial? (vidéo) [RTS]
Quelles sont les conséquences des ralentissements dans la chaine d'approvisionnement mondial? (vidéo) / Forum (vidéo) / 4 min. / aujourd'hui à 18:00
Publié Modifié