Modifié

YouTube rapporte de plus en plus d'argent à son propriétaire Google

L'une des forces de la plateforme est sa capacité à toucher un très large public. [Sophia Kembowski - Keystone]
Youtube rapporte de plus en plus d'argent à Google, notamment grâce à une forte progression de ses revenus publicitaires / La Matinale / 1 min. / le 29 avril 2021
Les résultats de YouTube, tombés en début de semaine, montrent une très forte progression des revenus publicitaires. Au-delà des effets de la pandémie sur le succès de la plateforme, il y a une véritable stratégie pour s'imposer auprès des annonceurs.

La plateforme de diffusion de vidéos a enregistré une augmentation des recettes publicitaires de plus 50% sur un an et a engrangé près de 6 milliards de francs au premier trimestre 2021 (lire encadré).

Mais cette progression fulgurante de la publicité n'est sans doute qu'un début. "Nous commençons tout juste à explorer le potentiel commercial de YouTube", a souligné le responsable des ventes chez Google, Philipp Schindler.

Rachetée il y a quinze ans par Google, YouTube s'est imposée comme le numéro un de la vidéo, avec un milliard d'heures visionnées quotidiennement selon les estimations.

Le potentiel de la publicité interactive

Et pour Olivier Good, analyste chez Synapse Invest, la plateforme va poursuivre son ascension fulgurante. "YouTube est le segment qui croît le plus vite avec la partie Cloud chez eux", rappelle-t-il jeudi dans La Matinale.

Et différentes stratégies peuvent être encore développées, souligne ce spécialiste, notamment en matière de publicités interactives pour lesquelles les annonceurs paieront bien plus cher.

L'une des forces de YouTube est sa capacité à toucher un très large public, jeune et moins jeune.

Les annonceurs choyés

L'expert en marketing digital Blaise Reymondin souligne aussi que la plateforme a beaucoup amélioré son offre pour les annonceurs, qui se tournent toujours plus vers des formats audiovisuels. "De l'innovation va s'y intégrer, on va voir bientôt des objets cliquables sur des films, on va pouvoir acheter les vêtements des acteurs. Ça devient une réalité jour après jour".

Mais cette domination de Google est aussi critiquée. Plusieurs pays, dont les Etats-Unis, resserrent actuellement l'étau face à des pratiques jugées anti-concurrentielles.

Romain Bardet/oang

Publié Modifié

Google et YouTube en force

La maison-mère de Google et YouTube, Alphabet, a largement dépassé les attentes au premier trimestre 2021 avec un bénéfice net à 17,93 milliards de dollars contre 6,8 milliards il y a un an.

Sur le moteur de recherche, les recettes publicitaires sont passées de 25 à 32 milliards de dollars en un an, et elles ont progressé de 50% sur YouTube, à 6 milliards.

En tout, le géant mondial des technologies a réalisé 55,31 milliards de chiffre d'affaires, soit 34% de plus qu'il y a un an, quand l'émergence de la pandémie de Covid-19 avait fait chuter les dépenses de certains annonceurs.

Le cloud (informatique à distance) a aussi contribué aux solides performances du groupe californien: Google Cloud a engrangé plus de 4 milliards de dollars de revenus, contre 2,8 l'année dernière.