Publié

Uber reconnaît aux chauffeurs britanniques un statut de travailleur salarié

Uber donne des droits supplémentaires aux chauffeurs britanniques qui deviennent dès ce mercredi des travailleurs salariés. [Mark Lennihan - Keystone]
Uber reconnaît aux chauffeurs britanniques un statut de salarié / Le Journal horaire / 22 sec. / le 17 mars 2021
Uber va octroyer à ses chauffeurs britanniques le statut de travailleurs salariés, avec salaire minimum et congés payés. Il s'agit d'une première mondiale pour la société américaine.

Le géant américain de réservation de voitures annonce dans un communiqué mardi que l'ensemble de ses plus de 70'000 chauffeurs dans le pays bénéficieront de ces avantages dès mercredi. Il s'agit d'un profond changement pour Uber dont les conducteurs étaient jusqu'à présent des travailleurs indépendants.

La plateforme a agi rapidement après avoir lancé une vaste consultation auprès de ses chauffeurs et un mois tout juste après une retentissante défaite devant la Cour suprême. La plus haute juridiction britannique avait estimé le 19 février que les chauffeurs pouvaient être considérés comme des "travailleurs" et donc bénéficier de droits sociaux.

Royaume-Uni seul concerné

La justice a donné raison à un groupe d'une vingtaine de chauffeurs qui estimaient avoir droit au statut de travailleur, compte tenu du temps passé connectés à l'application et du contrôle exercé par le groupe par exemple sur leur évaluation.

Désormais les chauffeurs Uber au Royaume-Uni toucheront au moins le salaire minimum, auront droit à des congés payés et pourront cotiser à un plan d'épargne-retraite, auquel contribuera la société.

Uber ne fait pour l'instant ce geste qu'au Royaume-Uni et va désormais regarder marché par marché comment il peut faire évaluer son modèle.

agences/br

Publié