Modifié

Le chômage a augmenté à 3,7% en janvier, du jamais vu depuis 2010

Le chômage a augmenté en Suisse à 3,7% en janvier, du jamais vu depuis 2010. [Martial Trezzini - Keystone]
Le chômage a augmenté à 3,7% en janvier, du jamais vu depuis 2010 / Le Journal horaire / 13 sec. / le 8 février 2021
Le taux de chômage a encore augmenté en Suisse en janvier, atteignant 3,7% contre 3,5% en décembre. Il faut remonter à avril 2010 pour retrouver un tel niveau. L'impact de la crise liée au Covid-19 continue de se faire sentir sur l'économie helvétique.

A fin janvier, 169'753 personnes étaient inscrites au chômage auprès des offices régionaux de placement, soit 6208 de plus que le mois précédent. Sur un an, le chômage a augmenté de 40,3%, soit 48'735 personnes de plus, selon les relevés du Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco) publiés lundi.

La Suisse romande et le Tessin restent les régions les plus touchées, avec un taux de sans-emploi de 4,9%, en hausse de 0,2 point. Dans la partie alémanique du pays, ce taux est passé à 3,2%, contre 3,1% en décembre.

Par cantons, c'est le Jura qui est lanterne rouge avec un taux de chômage de 5,7% (+0,1). Suivent Genève (5,6%, +0,2), Neuchâtel (5,1%, +0,1), Vaud (5%, +0,1) et le Valais (4,9%, +0,2). Fribourg (3,9%, +0,1) et Berne (2,9%, +0,1) sont mieux lotis, alors que c'est Appenzell Rhodes-Intérieures qui affiche le taux le plus bas, à 1% (+0,1).

Toutes les classes d'âge

En janvier, le chômage des jeunes de 15 à 24 ans a augmenté de 72 personnes (+0,4%), passant à 17'766. Sur un an, il a bondi de 41% (+5169 personnes). Le nombre des chômeurs de 50 à 64 ans a crû de 4,4% (+1985 personnes), à 47'515 personnes, ce qui correspond à un bond de 39,1% en un an (+13'365 personnes).

Le mois dernier, l'ensemble des demandeurs d'emploi inscrits se chiffrait à 261'499 personnes, soit 1181 de plus qu'en décembre et 67'266 (+34,6%) de plus qu'au même mois de l'année précédente. Le nombre de places vacantes annoncées en janvier 2021 s'est enrobé de 7715, passant à 32'941, dont 21'684 étaient soumises à l'obligation d'annonce.

Selon les dernières données disponibles, en novembre 2020, le chômage partiel a bondi de 35,2% sur un mois, touchant 296'592 personnes. En tout, plus de 34'310 entreprises ont eu recours à cette mesure, soit un bond de 50,1%. Le nombre d'heures de travail perdues a aussi grimpé de près de 50% à 19'156'622 heures.

sjaq/boi avec ats

Publié Modifié

Les seniors particulièrement touchés par le chômage

Invité lundi dans Forum, Giovanni Ferro-Luzzi, professeur à la faculté d’économie et de management de l’Université de Genève, rappelle que les chômeurs âgés sont "surreprésentés" dans la catégorie du chômage de longue durée: "Ce n’est pas nouveau et ce n’est pas lié à la crise de la pandémie de Covid-19."

Le professeur souligne qu'il n'y a pas de mesures de réinsertion spécifiques liées à l'âge. "La solution est en amont pour essayer d'éviter que ces personnes tombent dans le chômge. (...) La mesure qu'il faut activer est la formation continue tout au long de la vie."

Il estime que la Suisse peut "faire mieux" sur ce sujet. Giovanni Ferro-Luzzi avance l'idée "d'accords entre employeurs, employés et Etat, comme pour le 2e pilier ou la formation de base, qui est excellente en Suisse" pour la formation continue.

Pour lui, il est "difficile" de dire que les travailleurs seniors coûtent plus chers, "car ils sont aussi plus productifs, expérimentés et plus fidèles à l'entreprise".

>> Voir l’intégralité de son interview dans Forum: 

Le taux de chômage en Suisse atteint son plus haut niveau depuis plus de 10 ans [RTS]
Le taux de chômage en Suisse atteint son plus haut niveau depuis plus de 10 ans / Forum (vidéo) / 5 min. / le 8 février 2021