Modifié

La compagnie Swiss rompt la convention collective avec ses pilotes

Impactée par la crise du Covid-19, la compagnie Swiss a résilié les conventions collectives de travail avec ses pilotes. [RTS]
Impactée par la crise du Covid-19, la compagnie Suisse a résilié les conventions collectives de travail avec ses pilotes. / 12h45 / 1 min. / le 7 février 2021
La compagnie aérienne Swiss a résilié vendredi la convention collective de travail avec ses pilotes. Elle a en outre interrompu les négociations pour surmonter la crise du coronavirus, a indiqué le syndicat des pilotes samedi dans un communiqué.

Pour le syndicat Aeropers, qui représente les salariés et salariées de Swiss et Edelweiss, la rupture des négociations et la résiliation de la CCT montrent que le "partenariat social avec la compagnie" est au plus bas.

Alors que les pilotes montrent de la compréhension pour les difficultés que traverse le secteur, des solutions communes étaient recherchées, explique-t-il. Aeropers note par ailleurs que la Confédération a débloqué un crédit de 1,5 milliard pour Swiss et sa société soeur Edelweiss. En échange, la compagnie s'était engagée à trouver des solutions pour préserver le partenariat social.

Baisses de salaires exigées

Le syndicat souligne que c'est sous cette CCT, validée en 2018, que la compagnie a réalisé les plus importants bénéfices de son histoire. Elle restera en vigueur encore treize mois.

Dans le cadre des négociations entamées en septembre, Aeropers avait proposé un nouveau paquet de mesures impliquant des baisses de salaires jusqu'à 20%. Les économies ainsi réalisées sur le personnel de cabine auraient atteint 130 millions de francs.

Pas de concessions suffisantes

De son côté, Swiss a indiqué dans un communiqué que le syndicat des pilotes n'avait pas fait de concessions suffisantes. Sur les neuf premiers mois de 2020, rappelle-t-elle, le nombre de passagers a chuté de 70%. Avec la réduction du nombre de vols, les pilotes sont donc en sureffectif.

La compagnie entend également rembourser rapidement le crédit d'aide, et cela rend indispensables des coupes dans tous les départements. Swiss avait entamé des négociations avec Aeropers en août dernier.

ats/jop

Publié Modifié