Modifié

Le secteur privé à l'aide des cantons pour tester et suivre les cas Covid

Des entreprises privées prennent le relais des services cantonaux pour les tests ou le suivi de certains patients. [RTS]
Des entreprises privées prennent le relais des services cantonaux pour les tests ou le suivi de certains patients. / 19h30 / 2 min. / le 31 octobre 2020
Les services cantonaux de traçage sont débordés. Les centres de test, qui jouent un rôle primordial dans la stratégie de lutte contre le Covid, peinent à suivre le rythme. Pour soulager tous ces services, plusieurs entreprises privées ont été mandatées par les cantons pour prendre le relais.

Dans le Jura, le suivi des personnes touchées par le Covid se fait désormais à Bulle, dans le canton de Fribourg. La plateforme de télémédecine "Soignez-moi" a été mandatée la semaine dernière par les autorités sanitaires jurassiennes pour assurer ce service.

"Il était important de suivre correctement les personnes en quarantaine, ce que nous n'arrivions plus à faire avec l'afflux de nouveaux cas. Nous avons donc décidé de nous approcher d'un professionnel qui a des compétences médicales, techniques et de réseau", explique Nicolas Petremand, chef du Service de la santé publique du Jura.

Les autorités cantonales gardent la main sur la décision de mise en quarantaine, puis la personne est suivie par la plateforme, par message ou par téléphone.

Le cahier des charges est clair: "Le besoin de suivre ces patients, de s'assurer qu'ils se conforment bien aux demandes d'isolement et de quarantaine, et aussi d'assurer un lien avec les patients qui se trouvent isolés", détaille la directrice générale de "Soignez-moi", Carole Matzinger.

Centres de tests débordés

Le secteur privé est également appelé pour soutenir un autre pan de la stratégie de lutte contre la pandémie, et pour lequel les autorités sont parfois dépassées: les tests.

A Genève par exemple, il faut attendre aujourd'hui plus de 48 heures pour obtenir un rendez-vous sans consultation, et quatre jours pour faire un test avec consultation médicale.

Plusieurs laboratoires privés ont ainsi mis sur pied leurs propres centres de test par PCR, à la demande des médecins cantonaux (voir la liste des lieux où se faire tester en encadré).

Envoyés par leurs médecins

"La plupart du temps, ce sont des patients qui ont été envoyés par leur médecin traitant, qui nous connaissent, avec qui l'on collabore au quotidien. Ils nous envoient leur patients pour faire des prélèvements. Sinon, c'est du bouche à oreille. Les gens cherchent, ils vont sur internet. Tous les laboratoires privés peuvent faire des PCR", note Christophe Tabacchi, directeur commercial des laboratoires Unilabs.

Dans le container isolé de Coppet (VD), quelque 40 patients se font tester chaque jour: "on a beaucoup de monde, on sent une grande affluence. Ces centres de prélèvement ont été ouverts en début de semaine et ils sont tous les jours complets", précise Christophe Tabacchi.

Delphine Gianora et Feriel Mestiri

Publié Modifié

Où se faire tester

Tous les cantons ont mis sur pied des centres de tests officiels, auxquels viennent s'ajouter des solutions privées. A noter que la plupart des laboratoires médicaux réalisent des tests PCR, mais ne prennent pas les prélèvements directement des patients. Il faut pour cela aller chez son médecin traitant, qui leur confie les prélèvements. Voici une liste non exhaustive des lieux où l'on peut se faire tester.

- Le canton de Berne a appelé tous les hôpitaux et laboratoires capables d'effectuer un dépistage. Une liste longue de 137 médecins, centres médicaux ou laboratoires ont répondu présents, totalisant une capacité de 3157 tests PCR par jour. Ces volontaires s'ajoutent à tous les hôpitaux (environ 30), ainsi que les 2 Drive-in à Berne et à Thoune.

- Le canton de Vaud a lui aussi établi une liste de 22 centres de tests du canton, dans des hôpitaux ou laboratoires privés. S'y ajoutent notamment les laboratoires privés Unilabs et Etilab.

- En Valais, le Département de la santé a également listé sur son site plusieurs centres de tests, publics et privés, parmi lesquels des cliniques, des laboratoires ou des cabinets médicaux.

Sans consultation médicale, il est possible de se faire tester au laboratoire Salamin à Sion, la Polyclinique de Valère, le laboratoire SYNLAB à Conthey, le cabinet médical de Champéry, le cabinet médical Le Verger à Collombey et la Maison de santé du Haut-Lac à Vouvry.

- A Fribourg, outre le centre cantonal de dépistage à Forum Fribourg, le laboratoire privé Unilabs propose ce service à Bulle. Comme pour la plupart des cantons, il faut néanmoins une ordonnance médicale pour que le test soit gratuit.

- Les autorités sanitaires de Genève ne communiquent que la liste des six sites de dépistage. D'autres laboratoires privés effectuent également des tests par PCR sur rendez-vous: Dianalabs, Espace Lab, MDG et Unilabs.

- Le canton de Neuchâtel a développé un géoportail montrant les centres de tri existant en fonction du lieu d'habitation. S'y ajoutent notamment Etilab, à Boudry et Unilabs.

- Le canton du Jura possède un centre de dépistage unique au laboratoire Risch, sur le site d'Innodel entre Delémont et Courrendlin.