Modifié

Podcast - Le salaire minimum est-il la solution miracle?

Genève a accepté l’instauration dans toutes les branches d’un salaire minimum de 23 francs de l’heure. 4186 francs par mois, c’est tout simplement le plus haut salaire minimum du monde. L’occasion de se questionner sur les bienfaits que cette mesure peut engendrer.

"Si un salaire minimum est fixé à un niveau adéquat et ajusté régulièrement, il peut avoir une multitude d’effets positifs, comme réduire la précarité, les inégalités de revenus, et les inégalités salariales entre hommes et femme", analyse Nicolas Maître, économiste à l’Organisation internationale du travail (OIT), interrogé dans Le Point J.

La politique de salaire minimum concerne notamment les femmes, surreprésentées dans les bas salaires, ajoute-t-il. Par ailleurs, des études ont montré que la mesure a aussi des répercussions sur les personnes qui gagnent légèrement plus que le nouveau salaire minimum, qui peuvent voir leur salaire augmenter.

Le salaire minimum, il faut en prendre soin.

Nicolas Maître, économiste à l’Organisation internationale du travail (OIT)

La solution à tous nos maux? "Attention, car le salaire minimum est un véritable exercice d’équilibre. Il doit prendre en compte les besoins des travailleurs, mais aussi la capacité de payer des entreprises", précise-t-il. Et dans ce contexte de crise sanitaire et économique, cela ne réjouit pas les secteurs concernés par la mesure, notamment celui de la restauration.

>> Écouter l'épisode en entier:

Logo Le point J [RTS]RTS
Le salaire minimum est-il la solution miracle? / Le point J / 10 min. / le 12 octobre 2020

Juliane Roncoroni, et l'équipe du Point J.

Publié Modifié