Modifié

L'avenir incertain de Huawei menacé par les sanctions américaines

L'avenir de Huawei mis à mal par les sanctions américaines [Stringer - REUTERS]
L'avenir incertain de Huawei menacé par les sanctions américaines / La Matinale / 2 min. / le 1 septembre 2020
Touché de plein fouet par les sanctions américaines, le géant chinois Huawei ne pourra plus, dès le mois de septembre, s'approvisionner en composants auprès de ses fournisseurs habituels. En Suisse, pas question de changer de stratégie.

Huawei est-il menacé dans son existence? Après la décision de la Grande-Bretagne en juillet d'exclure Huawei de son réseau, ce sont les sanctions américaines qui ont un impact majeur sur le géant chinois des télécommunications et sur son modèle économique actuel. Aujourd'hui, c'est la viabilité du géant chinois des télécommunications qui est en cause, estime même Antoine Bondaz, spécialiste de la Chine et enseignant à Sciences Po Paris, mardi dans La Matinale.

>> Ecouter Antoine Bondaz, dans "Forum", sur le bras de fer entre la Chine et les Etats-Unis: 

Huawei au centre d’un bras de fer entre la Chine et les Etats-Unis: interview d’Antoine Bondaz [RTS]
Huawei au centre d’un bras de fer entre la Chine et les Etats-Unis: interview d’Antoine Bondaz / Forum (vidéo) / 5 min. / le 16 juillet 2020

L'un des arguments entendu à Londres pour décider de bannir Huawei, au-delà des questions d'espionnage éventuel, a été de savoir si cette société pourrait réussir à tenir ses engagements dans les mois et les années à venir. Et notamment à installer des stations 5G.

Stratégie maintenue en Suisse

En Suisse, les trois opérateurs téléphoniques utilisent la technologie de Huawei.

Sunrise, qui dépend entièrement de Huawei pour le déploiement de la 5G, dit avoir eu confirmation de la part du géant chinois "qu'il n'y aura pas de pénurie d'approvisionnement des composants nécessaires dans un avenir prévisible".  L'opérateur ne prévoit donc pas de remplacer Huawei comme fournisseur.

Therese Wenger, responsable de la communication chez Sunrise, explique que l'opérateur se base aussi sur la position de la Confédération. Les autorités suisses s'opposent en effet à l'exclusion de Huawei dans l'infrastructure nécessaire à la 5G et renvoient la responsabilité aux opérateurs.

De son côté, Swisscom, qui utilise Huawei pour le déploiement de son réseau fixe, explique poursuivre une stratégie multi-fournisseurs, pour éviter une dépendance excessive à l'égard d'un seul acteur.

Enfin, Salt continue également sa coopération avec Huawei tant que la Confédération ne revoit pas sa position sur la participation de Huawei dans la 5G en Suisse. Salt précise qu'il poursuit, comme Swisscom, une stratégie multi-fournisseurs.

Cynthia Racine/ddup

Publié Modifié