Publié

Le voyagiste TUI a perdu plus d'un milliard en l'espace de trois mois

Le bureau de l'agence TUI à Lloret de Mar en Espagne, désespérément fermé. [Valérie Demon - RTS]
Le voyagiste TUI a perdu plus d'un milliard en l'espace de trois mois / Le Journal horaire / 1 min. / le 13 août 2020
Le géant mondial du tourisme TUI a fait état jeudi d'une perte nette de presque 1,08 milliard de francs entre avril et juin, en raison de la pandémie de Covid-19 et malgré la levée des restrictions. Ces chiffres sont pires que les prévisions des analystes.

Au troisième trimestre de son exercice décalé 2019/2020, le chiffre d'affaires du groupe basé en Allemagne s'est effondré à 77,4 millions de francs, en baisse annuelle de 98,5%.

Ces données sont pires que les prévisions des analystes sondés par Factset, qui tablaient sur une perte nette de 348 millions de francs et un chiffre d'affaires de 812 millions.

Un modèle qui reste "intact"

Le modèle intégré de TUI, proposant des vols, des séjours hôteliers et des croisières, demeure néanmoins "intact", affirme son patron Fritz Joussen dans un communiqué.

Le groupe de Hanovre a même pu reprendre une certaine activité avec la levée des restrictions de voyages, notamment en Europe. Plus de 1,7 million de nouvelles réservations ont ainsi été enregistrées pour l'été en cours.

Deux tranches d'aide publique allemande

TUI avait annoncé mercredi avoir obtenu du gouvernement allemand l'octroi d'une nouvelle aide publique de 1,3 milliard de francs, qui s'ajoute à une précédente de 1,94 milliard remontant à avril.

Cette aide, qui va lui permettre de couvrir les frais liés à la sous-activité, ne remet pas en cause le plan de suppression de 8000 postes dans le monde, sur 70'000, décidé en avril dans le contexte de la pandémie.

Le géant du tourisme a engagé ces derniers mois des "réductions de coûts massives" et espère que sa trésorerie lui permettra de couvrir les dépenses du quatrième trimestre en cours. Il s'est toutefois dit incapable de fournir une prévision de résultat annuel à fin septembre.

afp/oang

Publié