Modifié

De l'or extrait grâce au travail des enfants transiterait par la Suisse

Le principal raffineur suisse importerait de grandes quantités d'or issues de zones de guerre ou des mines employant des enfants [RTS]
Le principal raffineur suisse importerait de grandes quantités d'or issues de zones de guerre ou des mines employant des enfants / 19h30 / 1 min. / le 16 juillet 2020
La Suisse, principale plaque tournante de l'or, a une législation trop laxiste pour contrôler l'origine de ce metal, dénonce l'ONG Swissaid dans une étude parue jeudi et qui éclaire les travers du commerce de l'or. Des enfants pourraient être exploités pour son extraction.

L'ONG pointe notamment du doigt les dessous du négoce de l'or entre les Emirats arabes unis et la Suisse. L'enquête de Marc Ummel, responsable des matières premières chez Swissaid, remonte les chaînes d'approvisionnement des raffineries helvétiques.

Les Emirats étaient le plus grand exportateur d'or vers la Suisse en 2019: 149 tonnes d'or d'une valeur de 6,8 milliards de francs ont été livrés afin d'y être raffinées.

Exportations illégales

Selon ce rapport, on est parfois loin des bonnes pratiques de la branche. Si les raffineries suisses déclarent importer uniquement de l'or recyclé des Emirats arabes unis, une partie proviendrait en réalité de mines africaines via le souk de Dubaï.

Ainsi, en 2018, la moitié de l'or transitant par Dubaï provenait du continent africain (402 tonnes). Une grande partie de cet or est exportée illégalement. L'or est transformé par des raffineries aux Emirats avec lesquelles les sociétés suisses n'ont aucun lien direct, ce qui les empêche d'en retracer l'origine et de s'assurer des bonnes conditions de son extraction.

>> Ecouter l'analyse de Forum, avec les interviews d'Antoine de Montmollin et Matthieu Bolay:

Le raffineur d'or neuchâtelois Metalor annonce qu'il cessera ses activités avec les mines artisanales en Colombie. [Sandro Campardo - Keystone ]Sandro Campardo - Keystone
La Suisse trop laxiste dans le commerce de l’or? Interviews d'Antoine de Montmollin et Matthieu Bolay / Forum / 10 min. / le 16 juillet 2020

De l'or du Darfour?

A Dubai, Marc Ummel estime avoir identifié le principal acheteur d'or d'Afrique, de l'or provenant de petites mines, mais aussi du Soudan du Sud en guerre: la société Kaloti. Cette entreprise est une cliente de Valcambi, la plus grosse raffinerie mondiale, basée à Balerna au Tessin.

La société Valcambi n’a pas répondu aux questions du 19h30 de la RTS quant à ses liens avec Kaloti. La société dubaïote Kaloti, par contre, a immédiatement réagi en envoyant un communiqué rejetant toutes les accusations portées par l’ONG Swissaid, et notamment l'envoi d'or provenant du Soudan à une raffinerie suisse. Plus tard dans la soirée de jeudi, ses avocats londoniens ont répondu par écrit à des questions plus spécifiques

Un autre raffineur suisse, Metalor, a pourtant lui des doutes sur l'origine de l'or des Emirats, pays où la société neuchâteloise a cessé de s'approvisionner.

>> Ecouter aussi la réaction de la conseillère aux Etats Verte Lisa Mazzone dans La Matinale de la RTS vendredi:

La vie politique est-elle possible dans le contexte du Covid-19? Débat Christian Levrat et Lisa Mazzone [RTS]RTS
La Suisse doit mieux encadrer le commerce des metaux precieux, estime la Verte Lisa Mazzone / La Matinale / 1 min. / le 17 juillet 2020

Sujet TV: Nicolas Rossé
Adaptation web: Vincent Cherpillod/br avec ats

Publié Modifié

Responsabilité des raffineries

"C'est uniquement en se fournissant directement auprès des mines que les raffineries pourront s'assurer d'acquérir de l'or propre respectant les droits humains et l'environnement", selon Marc Ummel. Pour l'ONG, c'est aux raffineries de s'assurer que l'or qu'elles importent n'a pas été produit en violation des droits humains.

Le Contrôle fédéral des finances avait déjà révélé il y a un mois "les lacunes du dispositif actuel de surveillance" des métaux précieux en Suisse. Principale plaque tournante du commerce international de l'or, la Suisse raffine et transforme deux tiers du précieux métal mondial.