Publié

Un jeune sur six privé d'emploi en raison de la pandémie, dénonce l'OIT

Un jeune sur 6 a perdu son emploi en raison de la pandémie. [Laurent Gillieron - Keystone]
Un jeune sur six privé d'emploi en raison de la pandémie / Le Journal horaire / 22 sec. / le 27 mai 2020
Les jeunes sont les principales victimes du marasme économique né de la pandémie du nouveau coronavirus, révèle l'Organisation internationale du travail (OIT) dans une étude publiée mercredi. Un jeune actif sur six dans le monde se retrouve sans emploi.

Présentant le rapport aux médias, le directeur général de l'OIT, Guy Ryder, a appelé les gouvernements à porter "une attention particulière à cette génération du confinement" pour éviter qu'elle ne soit affectée par la crise sur le long terme.

"Les jeunes vont simplement être laissés pour compte, et en grand nombre", a-t-il déclaré, lors d'une conférence de presse à Genève à l'occasion de la quatrième édition du baromètre de l'organisation consacré à la pandémie.

"Le danger est que ce choc initial pour les jeunes dure une décennie ou plus. Il affectera leurs perspectives (d'emploi) (...) tout au long de leur vie professionnelle", a-t-il ajouté.

Un jeune sur 6 sans emploi

Selon l'étude menée par l'OIT parmi les moins de 29 ans, un jeune sur six interrogés a arrêté de travailler depuis l'apparition du Covid-19. Et ceux qui ont conservé leur emploi ont vu leur temps de travail diminuer de 23%.

De plus, environ la moitié des jeunes étudiants font état d'un "retard probable" dans la réalisation complète de leurs études tandis que 10% d'entre eux s'attendent à ne pas être en mesure de les terminer.

L'OIT a par ailleurs revu en hausse de sept millions, à 135 millions, le nombre d'emplois perdus au premier trimestre dans le monde par rapport à sa précédente estimation. L'estimation des pertes d'emploi entre avril et juin est restée inchangée, avec 305 millions d'équivalents temps plein

agences/lan

Publié