Modifié

Affaires florissantes pour un aéroport espagnol grâce aux avions cloués au sol

L'aéroport de Teruel, spécialisé dans la maintenance et le recyclage des avions, est très occupé en ces temps de coronavirus. [EPA/Antonio Garcia - Keystone]
L'aéroport de Teruel, spécialisé dans la maintenance et le recyclage des avions, est très occupé en ces temps de coronavirus. [EPA/Antonio Garcia - Keystone]
Dans une immense plaine de l'est de l'Espagne, l'aéroport de Teruel, spécialisé dans la maintenance et le recyclage des avions, se vante d'être rentable sans passagers. Et depuis que la pandémie a cloué au sol les appareils, ses affaires sont florissantes.

Une centaine d'aéronefs reposent dans cet aéroport très particulier qui est le plus grand site d'Europe consacré à ce type de services. Parmi eux, neuf Airbus A380, le plus grand avion de passagers, et un Boeing 747.

Le terrain de 80 hectares compte, en plus des emplacements de stationnement des avions, deux hangars, dont l'un de 6000 m² pour les gros porteurs.

Des bâches rouges protègent les moteurs de la saleté et des oiseaux venant nicher, et des employés vêtus de gilets jaunes graissent des pièces, les remplacent, font des vérifications. Parmi les clients figurent Air France, Lufthansa, British Airways, Iberia, Avianca, Etihad, ou China Eastern, énumère le directeur de l'aéroport, Alejandro Ibrahim.

>> Lire aussi: Frappés de plein fouet par la pandémie, les avions désertent le ciel

Proche de la saturation

Jamais il n'y avait eu autant d'avions ici depuis l'ouverture en 2013 de l'aéroport, qui pourrait atteindre d'ici un mois sa capacité maximum de 125 avions alors que 78 y étaient stationnés avant que la pandémie de Covid-19 n'entraîne fermeture des frontières et annulations massives de vols.

Le but est que "lorsque les vols reprendront normalement, (l'avion) soit en condition de pouvoir le faire", explique Pedro Saez, directeur général de Tarmac Aragon, l'antenne locale du français Tarmac Aerosave, société privée effectuant les prestations sur l'aéroport qui est lui géré par un consortium public.

Investissements envisagés

En 2020, le directeur Alejandro Ibrahim espère une hausse de 24% des revenus de l'aéroport, qui propose des tarifs plus compétitifs pour le stationnement que les grands aéroports commerciaux.

Les perspectives sont si positives qu'un investissement public de 25 millions d'euros est prévu dans les deux prochaines années pour, entre autres, construire un nouveau hangar capable d'abriter deux A380 et agrandir l'espace de stationnement pour pouvoir y garer au total 350 avions.

>> Réécouter le reportage de Tout un monde à Teruel le 2 août 2019

L'aéroport de Téruel, en Espagne. [Andy - CC BY-SA 2.0]Andy - CC BY-SA 2.0
Reportage dans la plus grande plateforme de stationnement d'avions en Europe à Teruel, en Espagne / Tout un monde / 5 min. / le 2 août 2019

afp/cab

Publié Modifié