Modifié le 28 juin 2010 à 10:35

Baptême de l'encre pour "Arc presse"

F.Wolfrath et N.Willemin découvrent la nouvelle formule
F.Wolfrath et N.Willemin découvrent la nouvelle formule [Keystone]
Le rapprochement des quotidiens "L'Express", "L'Impartial" et le "Journal du Jura" est désormais palpable. Le premier numéro de la nouvelle formule associant ces titres est sorti de la rotative lundi peu avant minuit.

Plus de deux cents invités ont assisté à l'événement à
Neuchâtel, dans les locaux de l'imprimerie de la Société
neuchâteloise de presse (SNP), éditrice des quotidiens «L'Express»
et «L'Impartial». La manifestation s'est déroulée en présence des
principaux notables de la République neuchâteloise.

Avenir à assurer

Lors d'une allocution, le président de la SNP, Fabien Wolfrath,
a déclaré que le rapprochement des trois titres avait pour but
d'assurer l'avenir de la presse neuchâteloise et du Jura bernois.
Il a évoqué à ce sujet «la contingence de l'économie» et
l'évolution du marché des lecteurs et des annonceurs.





Le journal imprimé mardi conserve le titre "L'Express", auquel est
accolé la mention "Arc presse". Celle-ci figure aussi en une de
"L'Impartial" et du "Journal du Jura". D'apparence plus aérée que
les anciennes présentations, la ligne graphique renouvelée sera
commune aux trois quotidiens.

Proximité prioritaire

La nouvelle formule accorde la priorité à l'information de
proximité, a précisé Fabien Wolfrath à ses invités. Selon lui, les
nouvelles régionales seront "plus travaillées, plus sélectives et
plus interactives".





Le "Journal du Jura" utilise depuis peu la même plate-forme
informatique que "L'Express", a-t-il précisé. Les trois journaux
associés ont des pages communes pour les rubriques "suisse",
"économie" et "monde", a précisé Nicolas Willemin, rédacteur en
chef de "L'Express" et "L'Impartial". Selon lui, la collaboration
porte aussi sur les pages "sport" national et international, ainsi
que sur les pages "culture/société".

Page "Forum"

L'institution de pages communes doit permettre de libérer des
énergies en faveur de l'information locale et régionale. Le numéro
de "L'Express" sorti mardi comporte ainsi une rubrique "Forum"
offrant la parole aux lecteurs. Un sondage maison accompagnera
chaque jour ce volet éditorial figurant en page 2.





Intitulée «Zoom», la page 3 mettra l'accent sur des analyses
circonstanciées des événements qui ont marqué la veille la vie du
canton. La page 3 de l'édition de mardi commente ainsi sous divers
angles le licenciement abrupt décidé lundi par le Conseil d'Etat à
l'égard du recteur de l'Université de Neuchâtel, Alfred
Strohmeier.





ats/het

Publié le 06 février 2007 à 08:26 - Modifié le 28 juin 2010 à 10:35

Influence transcantonale

Les trois titres associés couvrent un bassin de population comprenant la région étendue entre Neuchâtel et Bienne, ainsi que les Montagnes neuchâteloises, les vallées du Jura bernois, les Franches-Montagnes (JU). «L'Impartial» est en effet relativement bien implanté dans le district jurassien.

La SNP, éditrice des quotidiens "L'Express" et "L'Impartial", est aux mains du groupe français Hersant. "L'Impartial", qui tire à 16'000 exemplaires, n'est plus imprimé à La Chaux-de-Fonds depuis 1997. Le quotidien des Montagnes neuchâteloises est désormais étroitement associé "L'Express", qui tire à 25'000 exemplaires.

Famille Gassmann

Le "Journal du Jura", édité à Bienne, est une publication dirigée par la famille Gassmann, qui produit également le "Bieler Tagblatt".

Le titre francophone, dont le tirage se monte à 12'000 exemplaires, est lu surtout par les Romands de Bienne et les ressortissants des trois districts du Jura bernois.