Modifié

Les nuitées hôtelières dégringolent en Suisse avant un pénible été

Les mois suivants risquent d'être encore difficiles pour le secteur touristique. [Samuel Golay - Keystone]
Les nuitées hôtelières ont dégringolé en mars / Le Journal horaire / 31 sec. / le 7 mai 2020
Le secteur touristique, qui recevra une aide de 40 millions de francs, est durement touché par la crise. Les nuitées hôtelières en Suisse se sont écroulées au mois de mars de plus de 60% sur un an, tandis que les voyagistes ont perdu 1 milliard de francs.

L'hôtellerie suisse a enregistré 1,3 million de nuitées en mars 2020, soit un effondrement de 62,3% par rapport à la même période de l'année précédente, selon l'Office fédéral de la statistique (OFS) jeudi. Les nuitées affichaient pourtant encore une croissance de plus de 6% en janvier et en février, malgré déjà l'absence des voyageurs chinois.

C'est le nombre de nuitées effectuées par les visiteurs étrangers qui a le plus décliné le mois dernier, à 557'000 nuitées soit une baisse de 68,1%. Les hôtes locaux ont généré 707'000 nuitées (-55,9%).

Toutes les régions touchées

Toutes les régions de Suisse ont été pénalisées par les mesures prises en mars face à la pandémie de coronavirus et la fermeture de nombreux hôtels, à l'image de Zurich (-64,7%), la région lémanique (-64,1%), de la Suisse centrale (-64,2%) ou du Tessin (-60,7%). Seule la Suisse orientale affiche un recul légèrement moindre -(57,9%).

Les prochains mois risquent d'être encore difficiles pour le secteur. Pour mai, l'hôtellerie prévoit un taux de remplissage d'environ 9%. Ce taux ne devrait pas dépasser les 20 à 24% de juin à août, selon un sondage réalisé par la branche du tourisme auprès de quelque 3500 entreprises publié début mai.

>> A quoi ressembleront les vacances d'été en période de Covid-19? Ecouter le sujet de La Matinale:

Interdiction d'accès à une plage espagnole de Majorque aux Baléares. [Cati Cladera - EPA/Keystone]Cati Cladera - EPA/Keystone
A quoi ressembleront les vacances d’été en période de Covid-19? / La Matinale / 2 min. / le 21 avril 2020

Les voyagistes ont perdu 1 milliard

Par ailleurs, les voyagistes suisses ont perdu au total 1 milliard de francs depuis le début de la crise sanitaire, a averti le président de la Fédération suisse du voyage (FSV) Max Katz.

Le secteur des agences de voyage et des tour-opérateurs "perd actuellement 500 millions de francs de chiffre d'affaires par mois. Depuis la mi-mars, et au moins jusqu'à fin mai, il n'y a pratiquement plus d'affaires du tout", a souligné le responsable de la faîtière qui compte près de 800 membres dans un entretien au magazine Travel Inside.

agences/gma

Urs Schwaller, président du conseil d'administration de La Poste. [Peter Schneider - Keystone]Peter Schneider - Keystone
La Poste veut se réorganiser et renonce à fermer plus d'offices, interview d’Urs Schwaller / Forum / 6 min. / le 14 mai 2020
Publié Modifié

Le tourisme international pourrait chuter de 60% à 80%

Le nombre de touristes internationaux pourrait reculer de 60 à 80% en 2020 sous l'effet de la pandémie, a annoncé jeudi l'Organisation mondiale du tourisme (OMT), qui tablait fin mars sur une chute de 20 à 30%.

"C'est de loin la crise la plus grave à laquelle le tourisme international ait été confronté depuis le début des relevés" en 1950, souligne cette agence de l'ONU basée à Madrid. Les arrivées ont déjà chuté de 22% au premier trimestre sur un an, et même de 57% au mois de mars après le début du confinement dans de nombreux pays, précise l'OMT.

Le secteur a ainsi perdu 80 milliards de dollars (74 milliards d'euros) sur les trois premiers mois de l'année. Au total, les pertes financières pourraient aller de 910 à 1200 milliards de dollars.