Publié

Ruée sur le mazout en Suisse avec la chute du prix du pétrole

Le cours du pétrole subit la pandémie de plein fouet. Les prix du mazout et de l'essence sont au plus bas. [RTS]
Le cours du pétrole subit la pandémie de plein fouet. Les prix du mazout et de l'essence sont au plus bas. / 19h30 / 1 min. / le 2 avril 2020
La crise a bouleversé le marché du pétrole, qui a subi la plus grosse baisse trimestrielle de son histoire. Des conséquences très concrètes se font ressentir en Suisse sur le prix du mazout et de l'essence.

"Sur un plein comme celui-ci, de 5000 francs, on gagne environ 1500 francs. Mes locataires seront très contents de recevoir ça en fin d'année sur leurs charges", se félicite Francesco Caruso, propriétaire d'un immeuble à Neuchâtel.

Il n'est pas le seul à avoir fait ce calcul. La ruée est telle qu'il faut compter jusqu'à trois semaines d'attente au lieu de trois à quatre jours habituellement pour se faire livrer du mazout.

À la pompe aussi, les rares automobilistes jubilent. "On a 7 à 8 centimes de moins qu'il y a une dizaine de jours", confirme un automobiliste venu faire le plein. En près d'un an, le litre de sans plomb a baissé de 20 centimes pour atteindre en moyenne 1,49 franc au mois de mars.

Situation inédite

Malgré cette baisse du prix à la pompe, il y a peu de monde pour en profiter, semi-confinement oblige. "On constate quand même que la consommation a nettement diminué, d'environ 40 à 50%", confirme Roberto Cattilaz, directeur de la station Grenacher SA.

De son côté, l'association faîtière suisse des fournisseurs d'essence, de diesel et de mazout, précise que la situation actuelle est inédite: "La demande est en chute libre en raison des personnes confinées, et en même temps, l'Arabie saoudite inonde le marché mondial avec du pétrole brut", explique Martin Stucky, porte-parole d'Avenergy Suisse (anciennement Union pétrolière).

Selon la branche du pétrole, les prix du mazout et de l'essence vont rester bas ces prochaines semaines.

Gabriel de Weck /fme

Publié