Modifié le 30 mars 2020 à 12:17

La consommation de chocolat stagne mais les exportations augmentent

Les exportations de chocolat suisse ont augmenté en 2019.
La consommation de chocolat stagne en Suisse mais les exportations augmentent Le Journal horaire / 24 sec. / le 30 mars 2020
L'industrie chocolatière suisse a réalisé en 2019 un chiffre d'affaires en hausse de 2,2%, à environ 1,79 milliard de francs. Elle a surtout pu compter sur des exportations en hausse, alors que la consommation stagne en Suisse.

La production de chocolat s'est accrue de 3,8%, totalisant 200'354 tonnes, indique lundi un communiqué de la Fédération des fabricants suisses de chocolat (Chocosuisse).

En Suisse, les ventes ont progressé de 0,8% à 52'773 tonnes. Le chiffre d'affaires a reculé de 4,8% à 776 millions de francs, tandis que la consommation annuelle par habitant est restée pratiquement inchangée à 10,4 kilos. La part du chocolat importé s'est maintenue à 41%.

L'Allemagne, premier marché

Le volume exporté a lui crû de 5%, s'établissant à environ 147'600 tonnes. Le chiffre d'affaires a bondi de 6%, dépassant pour la première fois le milliard de francs. L'Allemagne reste le premier marché avec 34'129 tonnes, suivie par le Canada (12'288), le Royaume-Uni (12'189), la France (11'464) et les Etats-Unis (8493).

"Des marchés tels que ceux du Canada, des Etats-Unis, de la Chine, du Proche-Orient et de Singapour ont présenté des taux de croissance élevés", a fait remarquer Chocosuisse, qui regroupe 17 entreprises et plus de 4600 emplois.

Le chocolat est avant tout vendu sous forme de tablette (50%), puis de confiseries (20%) ou de produits semi-finis comme les poudres (20%).

ats/lan

Publié le 30 mars 2020 à 12:11 - Modifié le 30 mars 2020 à 12:17