Modifié le 03 mars 2020 à 08:18

L'offre en voitures 100% électriques va presque doubler cette année

L'offre de voitures 100% électriques pourrait doubler cette année.
L'offre de voitures 100% électriques pourrait doubler cette année. 19h30 / 3 min. / le 02 mars 2020
Annulé en raison du coronavirus, le Salon international de l'automobile de Genève devait être une vitrine de l'avancée des voitures 100% électriques. En 2020, 33 nouveaux modèles sont annoncés sur un marché dominé par le constructeur allemand Volkswagen.

Longtemps, les constructeurs automobiles ont parié sur l'échec du virage électrique. Mais aujourd'hui, plus possible de nier l'évidence: Tesla pèse autant que Fiat Chrysler, Ford et General Motors réunis. En Chine, les usines de la firme californienne propriété du milliardaire Elon Musk produisent bien plus que ce qu'attendait le marché. Une firme qui vise en même temps l'Europe, défiant l'industrie automobile allemande sur ses propres terres.

A l'est de Berlin, Tesla est en train de construire une "Gigafactory" qui devrait employer jusqu'à 12'000 personnes à partir de 2021. De là, la firme américaine inondera le marché européen de sa "Model 3". Importée actuellement des Etats-Unis en nombre limité, elle fait déjà la course en tête des ventes électriques sur le Vieux Continent.

L'exemple de Volkswagen

A quelque 300 kilomètres au sud de là, dans son usine de Zwickau, Volkswagen réagit. Défiée et plombée par le "dieselgate", la marque allemande transforme ses chaînes de production. Jusqu'ici, elle y produisait 300'000 voitures diesel et à essence chaque année.

Dès 2021, 330'000 véhicules 100% électriques, dont l'ID.3 et d'autres modèles encore non-dévoilés, y seront fabriqués. Cette année déjà, ils seront 100'000 à sortir des hangars. Montant de l'investissement pour faire du site de Zwickau la première usine européenne de production de masse de voitures électriques: 1,2 milliard d'euros.

Volkswagen parie sur l'avenir car pour l'heure le constructeur allemand produit les modèles ID.3 à perte: "Nous avons encore besoin des ventes de voitures thermiques pour financer le développement de l’électromobilité. Mais, étape par étape, la production de voitures électriques augmentera tout comme leur rentabilité", explique Reinhard De Vries, directeur technique chez Volkswagen Sachsen.

Plus de 170 modèles électriques en 2025

L'exemple de Zwickau le prouve, l'industrie automobile est en pleine bascule. Jusqu'à fin 2020, 33 nouveaux modèles totalement électriques vont être mis sur le marché pour porter leur nombre à 72. C'est près du double qu'en 2019.

Fer-de-lance de cette évolution, Volkswagen proposera d'ici la fin de l'année un total de 15 modèles dans son catalogue, devant Peugeot-Citroën-Opel (11) et Daimler (9).

A l'horizon 2025, plus de 170 modèles sont annoncés sur le marché avec 47 d'entre eux rien que pour Volkswagen, comme le montre le graphique ci-dessous.

>> Evolution du nombre de modèles de voitures totalement électriques sur le marché européen (passez la souris pour plus d'informations):

D'après un récent rapport de la Fédération européenne pour le transport et l'environnement, l'Allemagne, la France, l'Espagne, l'Italie et le Royaume-Uni produiront dans cinq ans près de 85% des voitures électriques sur le continent européen. Ces pays devraient aussi devenir les plus gros marchés pour de tels véhicules dans le futur.

Pascal Jeannerat/kg

Publié le 02 mars 2020 à 21:05 - Modifié le 03 mars 2020 à 08:18

Une série de reportages sur la mobilité de demain

Chaque jour, les Suisses passent en moyenne 90 minutes dans les transports. Avec 45 minutes de trajets quotidiens, les loisirs constituent le principal motif de déplacement, devant le travail (17 minutes) et les achats (13 minutes).

Les modes de transports évoluent et la mobilité douce gagne peu à peu du terrain mais c'est toujours en voiture individuelle que la population se déplace le plus. L'automobile représente à elle seule 72% des kilomètres parcourus par les Suisses.

Voitures électriques, véhicules autonomes mais aussi cohabitation entre les différents types de transports, la RTS diffuse cette semaine cinq reportages consacrés à la mobilité de demain.

Retrouvez notre série chaque soir dans le 19h30 et dès vendredi sur notre site internet.

>> Les explications de Valérie Demierre, cheffe de la rubrique économie et sciences à l'actualité TV