Modifié

Credit Suisse boucle l'ère Tidjane Thiam sur un bénéfice de 3,4 milliards

Le directeur général de Credit Suisse, Tidjane Thiam, sous le feu de vives critiques depuis l'éclatement de l'affaire des filatures, a présenté sa démission. [Walter Bieri - Keystone]
Credit Suisse boucle l'ère Tidjane Thiam sur un bénéfice de 3,4 milliards / Le 12h30 / 2 min. / le 13 février 2020
Credit Suisse a bouclé l'année 2019 sur un bénéfice de 3,42 milliards de francs, en hausse de 69% sur un an. Cet exercice est le dernier pour le directeur général Tidjane Thiam, qui quittera le numéro deux bancaire helvétique vendredi, emporté par l'affaire des filatures.

"Je suis fier de ce que Credit Suisse a réalisé pendant mon mandat. Nous avons remis Credit Suisse sur de bons rails et nos résultats de 2019 montrent que nous pouvons être durablement rentables. J'apporterai mon soutien enthousiaste à mes collègues tandis qu'ils continueront à développer les affaires", affirme jeudi Tidjane Thiam, cité dans le communiqué de presse.

Le Franco-Ivoirien avait pris ses fonctions en juillet 2015 et restructuré la banque durant trois ans, réorientant les activités vers la gestion de fortune au détriment de la banque d'affaires.

Le bénéfice s'envole

Le bénéfice annuel s'est envolé de 69% à 3,42 milliards de francs, selon les indications fournies par le géant bancaire zurichois. Le produit d'exploitation a pris 7% à 22,48 milliards de francs. Le conseil d'administration propose le versement d'un dividende de 0,2776 franc par action, à comparer à la rémunération de 0,2625 franc au titre de 2018.

Au quatrième trimestre, les recettes ont gonflé de 29% à 6,19 milliards de francs, dont 4,0 milliards imputables à la gestion de fortune, précise le communiqué. Les charges d'exploitation se sont inscrites à 4,83 milliards, alourdies de 16%. Le bénéfice avant impôts a été doublé à 1,21 milliard, tandis que le bénéfice net a été plus que triplé (+229%) à 852 millions.

Bon début d'année

Ces hausses sont à relativiser, le quatrième trimestre 2018 avait été marqué par un mini-crash boursier qui avait plombé les résultats. Credit Suisse manque d'ailleurs les principales prévisions du consensus AWP, qui tablait sur une résultat avant impôts de 1,38 milliard, un bénéfice net de 881 millions et un dividende de 0,2806 franc par action.

Le groupe affirme avoir connu un début d'année réjouissant, mais reste prudent. Credit Suisse ambitionne d'accroître ses revenus dans la gestion de fortune et augmenter la rentabilité, selon le communiqué.

ats/gma

Publié Modifié