Modifié le 15 janvier 2020 à 09:24

Le nombre de passagers à Genève Aéroport en légère hausse en 2019

Les deux hommes sont prévenus dans la procédure pénale en lien avec l'attribution problématique de marchés publics à Genève Aéroport.
Nouveau record de passagers à Genève Aéroport en 2019 Le 12h30 / 1 min. / le 14 janvier 2020
L'aéroport de Genève a enregistré l'an dernier une légère hausse du trafic passagers de 1,4% par rapport à 2018, pour un total de près de 18 millions de personnes. Les mouvements d'avions, eux, sont en faible baisse (-0,6%).

Genève Aéroport a accueilli 17,9 millions de passagers en 2019, un nombre en hausse de 1,4% par rapport à l'année précédente, a communiqué l'aéroport mardi.

La tendance est toutefois au ralentissement: entre 2016 et 2017, le nombre de passagers avait crû de 5%; et en 2018, l'aéroport faisait encore état d'une progression du trafic passagers de près de 2% en comparaison avec 2017.

Le directeur général de Genève Aéroport André Schneider a souligné mardi que cette tendance allait se poursuivre et prévoit que le niveau de 25 millions de passagers en 2030 prévus dans la fiche du plan sectoriel de l'infrastructure aéronautique (PSIA) ne sera pas atteint.

"On n'a plus aujourd'hui les grandes croissances qu'on a eues les dernières années de 4 à 5%", a-t-il indiqué à la RTS. "Cela démontre qu'on a atteint un stade de maturité", selon André Schneider.

>> Les précisions du 12h45:

Le nombre de passagers à l'aéroport de Genève Cointrin a augmenté de 1,4% en 2019.
12h45 - Publié le 14 janvier 2020

Taux de remplissage des avions en hausse

Plus de passagers, mais parallèlement moins de mouvements d'avions: le total des atterrissages et décollages a baissé de 0,6% pour atteindre environ 186'000 mouvements. Entre 2017 et 2018, les mouvements d’avions avaient baissé de 1,9%.

Selon Genève Aéroport, des appareils plus grands et des taux de remplissage plus élevés (124 passagers par avion en moyenne aujourd'hui, contre 97 en 2010) expliquent ce phénomène.

Baisse des mouvements nocturnes

En 2019, l'aéroport de Genève a enregistré une baisse de 5% des mouvements tardifs, sources de tensions récurrentes avec les riverains. Pour rappel, l'aéroport a signé avec les compagnies EasyJet et Swiss une déclaration conjointe en octobre dernier, s'engageant à diminuer les décollages non planifiés après 22h00.

L'aéroport se félicite en outre de la légère augmentation de la part d'avions de catégorie 5 (la moins bruyante). Ils ont été près de 19% à circuler sur le tarmac l'année dernière, contre moins de 14% en 2018.

L'exploitant du tarmac genevois note encore une amélioration de la ponctualité l'an passé. Au niveau des départs, 73,5% des vols ont enregistré un retard inférieur à 15 minutes en 2019, contre près de 71% en 2018. Aux arrivées, ces chiffres sont de 76,6% en 2019 contre 74,7% en 2018.

A ce jour, la desserte de Genève Aéroport compte près de 150 destinations. A elle seule, la compagnie EasyJet représente près de la moitié des parts de marché (45%), suivie par Swiss (14%).

ptur

Publié le 14 janvier 2020 à 14:18 - Modifié le 15 janvier 2020 à 09:24

Les Genevois ont dit oui à une initiative pour contenir le développement de Cointrin

Questionné sur l'adoption, le 24 novembre, de l'initiative "Pour un pilotage démocratique de l'aéroport de Genève", le directeur général André Schneider a botté en touche. "Cette votation concerne le canton, c'est un ajout à la constitution qui doit trouver une mise en oeuvre à travers une loi ou un changement de loi. Je pars du principe que le canton y travaille."

"Je pense qu'on ne peut rien dire aujourd'hui. Nous n'avons pas le règlement d'application de cette initiative. Je pense que c'est prématuré d'affirmer quoi que ce soit", a renchéri la présidente Corine Moinat. (ats)

L'aéroport fête son centenaire en 2020

Genève Aéroport compte parmi les plus anciennes plateformes aéronautiques en Europe. Le 11 octobre 1919, le Grand Conseil genevois a voté l’implantation d’un "champ d'aviation" près du village de Cointrin. C'est le 23 septembre 1920 qu'a atterri le premier avion, tandis que les premiers vols commerciaux ont débuté en 1922.

L'aéroport de Genève s'apprête donc à célébrer en 2020 son centenaire d’existence, avec une vingtaine d'événements prévus sur toute l'année: concert, expositions, visites ou encore conférences... Lancées fin février, les festivités seront ponctuées par l'inauguration le 10 novembre d'un nouveau terminal, l'Aile Est, dévolu aux gros-porteurs.