Publié le 06 janvier 2020 à 13:08

La vente des voitures "propres" a franchi la barre des 10% en 2019 en Suisse

Les véhicules à propulsion alternative progressent en Suisse.
Une voiture sur dix immatriculée en Suisse en 2019 dispose d'une propulsion alternative Le 12h30 / 1 min. / le 06 janvier 2020
Les Suisses ont acheté plus de 311'000 voitures neuves l'an passé, soit une hausse de 3,9% par rapport à 2018. Pour la première fois, la part des voitures à propulsion alternative a dépassé la barre des 10%.

La proportion des voitures à propulsion alternatives - électriques, hybrides, à gaz et à hydrogène - immatriculées en 2019 a même atteint 13,1%. Les voitures entièrement électriques ont connu la progression la plus forte, avec une part de marché plus que doublée (+153%) en une année. Les voitures hybrides ont elles aussi connu une évolution très positive (+68%).

La tendance devrait se poursuivre en 2020, selon l'association des importateurs Auto-suisse qui s'exprime dans un communiqué. La faîtière s'attend même à une "croissance extraordinaire" des véhicules à propulsion alternative. Depuis le 1er janvier de cette année, les directives pour les émissions de CO2 ont en effet été nettement durcies. La limite est fixée à 95 grammes par kilomètre, contre 130 jusqu'à présent, une valeur cible qui s'applique à 85% des voitures de tourisme.   

Succès des 4x4

Une autre tendance, en revanche, ne va pas dans le sens d'un parc automobile moins polluant: c'est le succès des 4x4, qui représentent un peu plus de la moitié des véhicules vendus en 2019.

Pour l'année 2020, Auto-suisse prévoit une constance du volume des ventes, soit environ 300'000 voitures de tourisme, des prévisions qui tablent sur la stabilité de la conjoncture économique en Suisse.

Jean-Philippe Rutz/kkub

Publié le 06 janvier 2020 à 13:08