Modifié

La Banque nationale suisse maintient le statu quo monétaire

La façade de la Banque nationale suisse à Berne, en juin 2019. [Anthony Anex - Keystone]
La Banque nationale suisse maintient le statu quo monétaire / Le 12h30 / 1 min. / le 12 décembre 2019
La Banque nationale suisse (BNS) maintient sa politique monétaire expansionniste. L'institut d'émission a conservé jeudi le taux d'intérêt appliqué aux avoirs à vue et le taux propre de la banque centrale helvétique à -0,75%.

La BNS a répété, comme lors de ses précédentes interventions, qu'"elle reste disposée à intervenir au besoin sur le marché des changes" en tenant compte de la situation pour l'ensemble des devises étrangères, selon un communiqué.

Dans un contexte de ralentissement conjoncturel mondial, "il demeure nécessaire de mener une politique monétaire expansionniste compte tenu des perspectives d'inflation en Suisse", a martelé la banque centrale helvétique.

Politique des grandes banques centrales

La BNS suit ainsi la politique monétaire expansionniste des principales banques centrales. Mercredi soir, la Réserve fédérale américaine (Fed) a décidé de faire une pause dans sa baisse des taux d'intérêt après trois replis d'affilée pour parer aux tensions commerciales et à la faiblesse de la croissance mondiale. Elle a par ailleurs signalé qu'elle pourrait laisser les taux inchangés en 2020.

La Banque centrale européenne (BCE), désormais dirigée par Christine Lagarde, doit quant à elle dévoiler en début d'après-midi ses décisions en matière de politique monétaire.

ats/ani

Publié Modifié

Croissance entre 1,5 et 2%

La croissance de l'économie suisse devrait s'accélérer l'an prochain, selon la BNS, qui table jeudi sur un expansion du produit intérieur brut (PIB) d'environ 1% cette année. Pour 2020, cette valeur est attendue entre 1,5 et 2%.

Pour mémoire, le garant de la stabilité monétaire avait révisé en septembre dernier sa prévision de croissance de l'économie helvétique à une valeur entre 0,5 et 1%, contre encore 1,5% en juin. Pour 2020, la BNS s'attend désormais à un taux d'inflation de 0,1%, contre 0,2% il y a trois mois.