Publié le 01 octobre 2019 à 09:24

La vente de CarPostal France se solde par une perte de 19 millions de francs

La Poste conclut la vente de CarPostal France.
La Poste conclut la vente de CarPostal France Le Journal horaire / 1 min. / le 01 octobre 2019
La Poste a vendu sa filiale CarPostal France au groupe Keolis, propriété de la SNCF. La société reprend les véhicules et les 1200 employés pour un montant non dévoilé, mais avec une perte colossale de 19 millions de francs.

L'Autorité de la concurrence française a autorisé jeudi le rachat de CarPostal France. Mardi, La Poste conclut cette vente. "Avec l’entreprise française Keolis SA, La Poste a trouvé un acheteur qui bénéficie d’une bonne réputation et qui prévoit une intégration socialement responsable de CarPostal France", indique un communiqué.

A la suite de l'opération, La Poste enregistre une perte de 19 millions de francs et l'effet négatif à cause du change s'élève à 14 millions de francs, ramenant la valeur totale de CarPostal France à environ 62 millions de francs.

Aventure peu rentable

Comme le prédisait le Contrôle fédéral des finances, l'aventure française de CarPostal a été peu rentable, en plus d'être parfois contraire aux règles de la concurrence.

La Poste avait dû verser 6,2 millions d'euros à trois transporteurs français, accusée d'avoir faussé le marché avec de l'argent venu de la maison-mère en Suisse. L'affaire des subventions détournées qui a éclaté ensuite a poussé le géant jaune à revoir sa stratégie et à abandonner sa flotte de bus français pour autant qu'un repreneur rachète l'entier des activités. C'est désormais chose faite.

ts/ani avec ats

Publié le 01 octobre 2019 à 09:24