Modifié

Les meilleures femmes d'affaires suisses récompensées à Zurich

Le prix de femme d’affaire de l’année a été décerné jeudi  à une jeune chercheuse vaudoise, Olga Dubey. [RTS]
Le prix de femme d’affaire de l’année a été décerné jeudi à une jeune chercheuse vaudoise, Olga Dubey. / 12h45 / 2 min. / le 21 septembre 2019
C'est une Vaudoise, Olga Dubey, patronne de AgroSustain qui a gagné jeudi soir à Zurich le titre de meilleure jeune entrepreneure de l'année. Chez les femmes d'affaires confirmées, Monika Walser, directrice et copropriétaire des meubles de Sede a été primée.

AgroSustain est une des jeunes entreprises suisses les plus en vues. Le magazine Forbes plaçait récemment l'entreprise basée à l'Agroscope de Changins (VD) parmi les starts up les plus prometteuses pour l'avenir de la planète.

AgroSustain a été créée en 2017 par Olga Dubey sur la base de son travail de doctorat à l'université de Lausanne. La jeune chercheuse formée en Russie a découvert dans une plante de la famille du chou, une molécule permettant de combattre certaines moisissures.

Un marché gigantesque

Les moisissures attaquent fruits et légumes à chaque étape de leur production – graines, croissance, transformation, stockage, transport, etc. Elles sont responsables de pertes gigantesques dans la production alimentaire.

L'objectif d'Olga Dubey et de son mari Sylvain: combattre les moisissures avec des molécules végétales à la place des pesticides. La route est encore longue car il faudra, pour chaque champignon, trouver la molécule végétale correspondante.

Monika Walser, un parcours éclectique

Couturière, enseignante, porte-parole de Diax (télécoms), patronne des sacs Freitag, l'Argovienne a pris la tête et est entrée en 2014 au capital du fabricant suisse de meubles en cuir haut de gamme de Sede. L'entreprise était alors au bord de la faillite et Monika Walser a réussi un redressement spectaculaire, retrouvant les bénéfices et développant notablement l'entreprise à l'international, avec notamment l'ouverture d'un point de vente au sein du prestigieux magasin londonien Harrods.

Sur les traces de Barbe-Nicole Ponsardin

Barbe-Nicole Ponsardin s'est retrouvée à la tête de l'entreprise familiale à 27 ans au décès de son mari François Clicquot en 1805. Cette fille d'un baron est ainsi devenue la première femme à diriger une maison de Champagnes réussissant un développement spectaculaire à la marque Veuve Clicquot.

Le prix Veuve Clicquot récompense depuis 1972, les femmes d'affaires les plus performantes. Il est aujourd'hui distribué dans 27 pays et est considéré comme l'Oscar des femmes d'affaires et entrepreneures.

Nicolas Rossé/sjaq

Publié Modifié