Publié

Jusqu'à 350 postes du géant des cosmétiques Coty menacés à Genève

La multinationale Coty pourrait supprimer 350 emplois a Genève [RTS]
La multinationale Coty pourrait supprimer 350 emplois a Genève / L'actu en vidéo / 23 sec. / le 19 septembre 2019
Plus de la moitié des emplois genevois du groupe américain Coty, spécialiste des produits de beauté et des parfums, sont menacés. Une procédure de consultation est toutefois en cours et la multinationale veut poursuivre son engagement dans la région.

Coty avait annoncé fin août un plan de redressement de 600 millions de dollars au plan international (quasiment la même somme en francs) visant "au rétablissement de la rentabilité et au désendettement du bilan". A la clé, notamment, le transfert du siège social et de la direction de New York à Amsterdam d'ici juillet 2020.

Cette relocalisation aurait un impact sur Genève, canton qui emploie à Lancy et Versoix quelque 600 personnes. Jeudi, Le Temps, mentionnant des documents officiels circulant parmi le personnel, fait état du transfert "et/ou (de) la suppression d'environ 350 emplois".

Interrogée par l'agence AWP, la porte-parole et directrice "Corporate Affairs" du site genevois Coty, Bree Bovay, confirme que l'entreprise a "entamé un processus de consultation lié à la mise en place du plan de redressement global".

Phase d'évaluation

S'il est trop tôt pour un chiffre définitif, la directrice écrit que "mettre en place tous les changements proposés reviendrait à relocaliser ou supprimer jusqu'à 350 rôles à Genève. Si une suppression de rôles se confirme, un plan social sera mis en place et nous accompagnerons les salariés concernés avec toute une série de mesures".

La phase d'évaluation et de consultation suit son cours. "Notre priorité est de consulter et de communiquer avec nos employés", précise le groupe.

Coty demeurera quoi qu'il en soit engagé à Genève, qui restera le siège opérationnel pour la division Professional Beauty. Le groupe a clôturé fin août son résultat annuel de l'exercice décalé 2018/2019 avec une perte de 3,8 milliards de dollars.

ats/gma

Publié