Modifié

La Chine impose de nouvelles taxes, Wall Street plonge, Trump riposte

Donald Trump renchérit face aux représailles chinoises dans la guerre commerciale. [Alex Brandon - AP Photo/Keystone]
La guerre commerciale s’intensifie entre la Chine et les Etats-Unis / Le 12h30 / 2 min. / le 24 août 2019
Pékin a amorcé vendredi une nouvelle escalade dans le conflit commercial avec les Etats-Unis en annonçant son intention de relever les droits de douane sur de nouveaux produits américains. La réaction de Donald Trump a fait plonger Wall Street.

Cette décision - qui porte sur quelque 75 milliards de dollars de produits américains - est présentée par Pékin comme une "contre-mesure" à celle des Etats-Unis de taxer quelque 300 milliards de dollars de produits chinois supplémentaires en deux étapes, le 1er septembre et le 15 décembre.

Le ministère du Commerce chinois a déclaré dans un communiqué qu'il imposerait des droits de douane supplémentaires de 5% ou 10% sur un total de 5078 produits provenant des Etats-Unis, parmi lesquels des produits agricoles tels que le soja, le pétrole brut et les petits avions. La Chine va aussi rétablir la taxation d'automobiles et de pièces détachées d'origine américaine. Comme les droits américains, les nouveaux droits chinois prendront effet en deux étapes, le 1er septembre puis le 15 décembre.

Réaction immédiate de Donald Trump

Dans la foulée, le président américain Donald Trump a annoncé vendredi qu'il relevait le montant des droits de douane américains sur les produits chinois importés aux Etats-Unis, en représailles aux annonces de Pékin.

Dans des tweets, le président américain indique que Washington relève à partir du 1er octobre les tarifs douaniers de 25% à 30% sur 250 milliards de dollars de marchandises chinoises. En outre, les 300 milliards de dollars d'importations restantes en provenance de Chine seront taxées à hauteur de 15% au lieu de 10% à partir du 1er septembre.

Le représentant américain au commerce a précisé que le report au 15 décembre de cette dernière mesure sur une liste de produits de grande consommation était maintenu. Le président avait pris cet engagement la semaine dernière pour épargner les consommateurs américains et leurs achats de fin d'année.

Wall Street dégringole

L'annonce des décisions chinoises, puis la réaction de Donald Trump, ont fait plier les bourses européennes et plonger la Bourse de New York, tout comme les cours du pétrole et les rendements obligataires. L'indice Dow Jones avait perdu 622,19 points à la clôture (-2,37%) à 25'630,05 alors que le Nasdaq avait reculé de son côté de 239,62 points (-3%) à 7751,77.

Les droits de douane mis en place par les Etats-Unis "ont mené à une escalade constante des tensions économiques et commerciales, enfreignant le consensus atteint entre les deux chefs d'Etat en Argentine et celui trouvé à Osaka", a déclaré le bureau gouvernemental des droits de douane, en référence aux deux G20 au cours desquels Xi Jinping et Donald Trump s'étaient entretenus ces derniers mois.

afp/nr/oang

Publié Modifié