Publié le 13 août 2019 à 21:37

La Bourse argentine plonge après le revers électoral du président Macri

Fortes turbulences pour les bourses mondiales sur fond de guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis.
Fortes turbulences pour les bourses mondiales sur fond de guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis. 19h30 / 1 min. / le 13 août 2019
La Bourse de Buenos Aires s'est effondrée de près de 38% lundi à la clôture des marchés, au lendemain de la lourde défaite du président libéral sortant Mauricio Macri aux primaires. Une nouvelle chute sur fond de tensions économiques mondiales.

La troisième économie d'Amérique latine a connu plusieurs crises financières, mais n'avait jamais subi une chute aussi brutale en Bourse. A tel point que certains bureaux de change avaient même préféré arrêter de négocier des dollars, après que le peso ait plongé de 18,76% lundi. Alors que la monnaie argentine baissait à nouveau mardi, le spectre du défaut de paiement, comme en 2001, a refait surface.

Mais une telle dégringolade en Bourse montre surtout la fébrilité des marchés mondiaux. La guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis cristallise toutes les craintes. Frappée par une nouvelle crise politique, l'Italie risque de son côté la récession. Sans oublier le Brexit, fixé au 31 octobre.

Inquiétudes en Asie

Les marchés asiatiques sont eux aussi fragilisés. Plaque tournante grâce son port commercial, Singapour table désormais sur une année 2019 dépourvue de croissance. A Hong Kong, le principal indice boursier a quant à lui reculé mardi de 2,1% suite aux manifestations.

Tous les regards se tournent désormais vers Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping, susceptibles de relancer la machine en mettant fin au bras de fer commercial qui les oppose.

>> Les précisions de Gaspard Kühn dans le 19h30:

Gaspard Kühn "Les mouvements de l'or et le franc suisse montrent le degré de pessimisme des investisseurs."
19h30 - Publié le 13 août 2019

gk/agences/ani

Publié le 13 août 2019 à 21:37