Modifié le 11 juin 2019 à 14:07

Donald Trump se dit prêt à imposer de nouveaux tarifs sur les produits chinois

Donald Trump à Washington, ce lundi 10 juin 2019.
Le ton monte entre les Etats-Unis et la Chine dans les négociations commerciales Le 12h30 / 1 min. / le 11 juin 2019
Donald Trump s'est dit prêt lundi à imposer de nouveaux tarifs douaniers sur les produits chinois s'il ne parvenait pas à faire des progrès dans les négociations commerciales qu'il entend avoir avec Xi Jinping lors du sommet du G20 à la fin du mois.

Depuis les dernières discussions qui ont échoué le mois dernier à Washington, Donald Trump a indiqué à plusieurs reprises qu'il s'attendait à rencontrer le président chinois les 28 et 29 juin lors du sommet du G20 à Osaka.

La Chine n'a pas confirmé pour l'instant une telle rencontre. Lors d'un point de presse mardi, le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a déclaré que l'information serait dévoilée dès que son ministère en serait informé.

Repas annoncé entre Xi et Trump

Quoi qu'il en soit, la Chine ne pliera pas face au diktat américain. Pékin veut surtout éviter de perdre la face dans ces négociations imprévisibles.

Selon le quotidien hongkongais "South China Morning Post", Xi Jinping et Donald Trump devraient partager un repas à l’occasion d’un mini-sommet, une rencontre qui rappelle celle de Buenos Aires, en marge du même G20 en décembre dernier. A cette occasion, la Maison Blanche avait accepté une trêve et la reprise des pourparlers.

Peu d'attentes

Mais les choses, cette fois, sont loin d’être aussi simples. La récente gifle américaine infligée aux Chinois reste douloureuse. Les observateurs sont donc très prudents. Beaucoup tablent sur une bonne poignée de main, des annonces symboliques, mais peu d’avancées sur le fond du dossier.

Les tensions entre Washington et Pékin sont montées d'un cran le mois dernier lorsque les Etats-Unis ont accusé la Chine d'avoir fait marche arrière dans les discussions commerciales en cours depuis plusieurs mois.

Le 10 mai, Washington a porté à 25% les droits de douane sur l'équivalent de 200 milliards de dollars de produits en provenance de Chine et a menacé d'étendre les tarifs douaniers sur 300 milliards de dollars supplémentaires d'importations chinoises.

Michael Peuker/reuters/pym

Publié le 11 juin 2019 à 13:55 - Modifié le 11 juin 2019 à 14:07